FLASH
Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 septembre 2012

Une enseignante de Poitiers a été frappée par la mère d’un élève en plein cours.

« Elle a pris son élan et elle m’a donné un gros coup de pied dans le ventre. »

Hier, vers 10h, en plein cours de 4e, la professeur d’histoire-géo du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été tabassée par la mère d’un élève.

L’enseignante avait osé mettre un mot dans le cahier de correspondance de l’élève à propos de devoir non faits et l’oubli de livres et cahiers de classe.

La mère de famille folle de rage qu’une blanche se soit permise un tel manque de respect a déboulé dans l’établissement, et est entrée dans la classe comme une furie. Elle a immédiatement injurié la prof en lui demandant des comptes au sujet de l’appréciation portée sur le cahier.

A la place de la signature demandée sous le mot, la mère avait écrit un flot d’insultes.

« Elle m’a alors giflée, violemment »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Elle a commencé à m’agresser tout de suite, en me disant que je n’avais pas du bien comprendre ce qu’elle m’avait écrit dans le carnet. Dans ce carnet elle me mettait des insanités, me traitait de raciste, de menteuse et me disait qu’il fallait que j’arrête de faire chier son fils », a raconté la professeur au micro d’Europe 1.

« Elle s’est approchée de moi, à deux centimètres de mon visage. Elle a commencé à attraper mes lunettes, mes cheveux. Elle m’a dit : ‘je t’ordonne de foutre la paix à mon fils’. Je lui ai répondu qu’elle n’avait pas d’ordre à me donner, se souvient l’enseignante. Comme elle avait attrapé mes lunettes, je l’ai repoussée, instinctivement. Elle m’a alors giflée, violemment. J’ai fait mettre de la distance entre elle et moi. C’est là qu’elle m’a donné un coup de pied. »

Les policiers ont procédé à l’interpellation de la femme, mais lors de sa garde à vue, celle-ci a frappé deux policiers, l’un d’une gifle et l’autre d’un coup de pied, selon le parquet de Poitiers qui a ordonné la prolongation de sa garde à vue.

L’enseignante a été conduite à l’hôpital et elle souffre de maux de tête, et de douleurs aux cervicales et au ventre.

Dans un communiqué, le ministre de l’Education Vincent Peillon a estimé mercredi soir que « de tels comportements inqualifiables n’ont pas leur place dans l’enceinte de l’école de la République et demande que la plus grande fermeté soit appliquée à l’encontre de leurs auteurs ».

La « gravité de ces actes » a conduit le ministre « à porter ces faits à la connaissance du procureur de la République, en application de l’article 40 du code de procédure pénale ».

Je suis bien curieux de savoir quelle peine sera condamnée à cette femme animée par une haine des blancs qui ne va qu’en grandissant.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Professeure-agressee-elle-m-a-giflee-1236859/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz