FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 15 septembre 2012
Pr M. Francis Kahn sans masque

Paris, le 12 septembre 2012

Monsieur Le Président,
Je m’adresse à vous pour vous signaler une grave erreur dans les dépêches que l’Agence France Presse a diffusées concernant les récentes interrogations au sujet de la mort de Yasser Arafat.

Je relève dans le corps d’une de vos dépêches datée du 29 août dernier (« Mort d’Arafat: la rue palestinienne veut la vérité ») l’affirmation suivante: « Le rapport d’hospitalisation français du chef palestinien, publié sur le site de la Fondation Yasser Arafat, fait état d’une inflammation intestinale et de troubles de coagulation « sévères » et évoque la piste d’un « empoisonnement » par une toxine de champignon vénéneux ».

Cette dernière affirmation est totalement inexacte. Le rapport médical qui est disponible depuis plusieurs semaines sur Internet et dont « Le Figaro », à ma connaissance a été le premier de la presse française à faire état, n’évoque en aucune façon la piste d’un empoisonnement par des champignons vénéneux.

C’est en fait le Dr Marcel-Francis Kahn qui, interviewé fin août par le site Slate.fr, a formulé cette hypothèse des champignons vénéneux, sans y apporter de preuve ni d’élément tangibles, mais en accusant de manière à peine voilée les Israéliens d’être à l’origine de l’empoisonnement de Yasser Arafat. « Ce type de toxine est étudié notamment dans le centre de Ness Ziona, pas très loin de Tel-Aviv », a déclaré le Dr Kahn indiquant par la même la piste criminelle qu’il privilégiait.

Dans un premier temps l’AFP a repris intégralement ces déclarations du Pr Marcel Francis Kahn sans juger utile de préciser à ses abonnés que ce rhumatologue à la retraite est le fondateur de l’Association France Palestine et qu’il n’a jamais fait mystère de son militantisme anti-israélien.

Les insinuations du Dr Kahn ont ainsi bénéficié d’une certaine audience grâce à une dépêche de l’AFP qui a été diffusée sur des centaines de sites internet.

Mais visiblement, certains de vos bureaux ont peut-être estimé qu’il ne fallait pas s’arrêter si vite en besogne et qu’il était désormais possible de transformer les insinuations malveillantes du Dr Kahn en vérité médicale officielle. Est-ce pour cette raison que votre bureau de Naplouse s’est cru autorisé à tronquer la réalité et à écrire que « le rapport d’hospitalisation » (signé par des médecins militaires français) « évoque la piste d’un empoisonnement par une toxine de champignons vénéneux ».

Je tiens à votre disposition le rapport médical de Yasser Arafat signé par les médecins militaires de l’hôpital Percy de Clamart afin que vous puissiez constater le caractère mensonger d’une telle assertion.

Je m’étonne de voir une agence aussi rigoureuse que l’AFP procéder à une série de glissements sémantiques qui constituent autant de prise de distance avec la vérité factuelle et participer ainsi à ce qui apparait bien comme une campagne de désinformation anti-israélienne.

Je suis d’autant plus consterné que, si j’en crois les initiales qui signent la dépêche, ce mensonge a été validé par le directeur du bureau de l’AFP à Jérusalem.

Ces accusations d’empoisonnement nous paraissent d’autant plus graves qu’elles émanent d’une agence de presse internationale dont les informations touchent un très large public et qu’elles interviennent dans un climat de diabolisation d’Israël dont la société française subit les répercussions, parfois de manière tragique. La tuerie de Toulouse du printemps dernier est malheureusement là pour nous le rappeler.

Elles jettent également le discrédit sur l’institution médicale française dont la compétence et l’intégrité sont internationalement reconnues.

Pourriez-vous m’indiquer les moyens que l’AFP compte employer pour rectifier cette fausse information auprès de ses abonnés ?

En vous remerciant de votre réponse,

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l’assurance de mes sentiments les plus cordiaux.

Gilles William GOLDNADEL
Président

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz