FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 septembre 2012

 

Atikva : Les sondages sont fabriqués, ils sont absolument faux. Rush Limbaugh en a longuement parlé ces jours derniers.

Atikva : Voyez ce qui s’est passé avec Gallup. En avril dernier, la société de sondage a publié le résultat d’un sondage montrant que Romney était en tête 48/43. Immédiatement, l’organisateur de la campagne Obama, David Axelrod, a exigé qu’elle révise ses méthodes de calcul. Devant son refus, le Département de Justice (dont le Procureur général Eric Holder a été récemment condamné pour outrage au Congrès à la suite du scandale Fast and Furious) les a menacés d’un procès basé sur l’allégation d’un ancien employé de la firme, militant démocrate convaincu, selon laquelle Gallup aurait gonflé ses factures – le tout assorti sans doute d’autres moyens de chantage (1).

Atikva : Gallup publie maintenant des statistiques qui vont dans le sens qu’on lui a imposé.

Mais alors, comment sont truqués les sondages ? En un mot, et en grossissant le trait, ils le sont de la façon la plus simple qui soit. Prenons un exemple. Si vous faites un sondage dans la rue chez moi à Berkeley, où 95% de la population vote démocrate, vous imaginez à quoi ressemblera le résultat n’est ce pas ? 

Kevin DuJan, sur hillbuzz.org (2) (merci Vincent Jappi) explique :

En 2012, il y 33% de démocrates, 37% de républicains, et 29% d’indécis. Le nombre de républicains encartés est le plus élevé de l’histoire, celui des démocrates le plus bas de l’histoire. Mais dans des sondages comme celui de l’Ohio par exemple, l’échantillonnage contient 44% de démocrates, alors que le nombre d’encartés le plus élevé jamais atteint, en 2008, était de 41%.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La seconde méthode, certes un peu grosse mais qui est utilisée pour truquer les sondages consiste à tricher sur la parité hommes/ femmes, car les femmes ont plus tendance à voter démocrate que républicain. Dans le monde réel, il y a 51% d’électeurs femmes et 49% d’hommes. Tout sondage qui avoue un écart de 9% dans l’échantillonnage est donc non représentatif, et à ce tire, faussé.

La troisième méthode consiste à tricher sur l’échantillon racial. L’explication est plus complexe que pour la parité hommes/ femmes. Les noirs représentent 12% de la population, mais ils ont un taux de participation très faible, sauf en 2008, année du vote racial où les noirs ont voté pour un président noir. Mais élire et réélire sont deux choses différentes. L’histoire est passée par là entre temps, et on peut supposer qu’il existe des noirs déçus par Obama, ceux qui attendent toujours « l’argent Obama » par exemple. Cette catégorie ne pouvait pas exister en 2008. Pour cela, on peut supposer que le taux de participation des noirs sera plus faible qu’en 2008. Pourtant, les sondeurs ne tiennent pas compte de ce paramètre, et ils inclus dans leurs échantillons le taux de participation des noirs aux élections de 2008.

De plus, il faut comprendre ce que « indépendants » veut dire pour une élection comme celle-ci. Les indépendants, encore appelés indécis, ne sont en fait ni indépendants ni indécis. Ils refusent simplement, pour une raison ou pour une autre, de s’engager pour un parti ou pour un autre. Ils savent parfaitement qui est Obama, ils n’ont pas besoin d’en savoir plus sur son compte. Si maintenant, deux mois avant l’élection, Obama n’a pas réussi à les gagner à sa cause et à leur faire quitter la position « d’indépendants », rien ne les fera changer dans les deux mois qui restent. Indépendants est pour beaucoup une posture intellectuelle qui consiste à refuser de dévoiler pour qui ils vont voter alors qu’ils le savent très bien eux-mêmes.

Finalement, il existe un moyen simple de juger si un sondage est pipé ou pas, c’est de suivre le voleur jusqu’à sa porte.

Regardez qui a payé le sondage qu’on vous présente. Regardez qui annonce les résultats, et qui annonce que tel ou tel sondage reflète à 99% le résultat de l’élection. Surveillez également les sondages que MSNBC et CNN ignorent ou enterrent plus vite qu’on mange un Hamburger simple MacDonald : ceux là sont des sondages fiables ;-)

Atikva : « Il y a eu la très positive Convention républicaine. Les démocrates n’ont même pas réussi à remplir l’arène qu’ils avaient réservée. Il y a eu les résultats plus que décevants des statistiques du chômage. Il y a eu les efforts redoublés de Barack Obama pour réunir des fonds supplémentaires. La semaine passée, les démocrates n’ont pas réussi à remplir une salle destinée à accueillir des donateurs éventuels. Et maintenant, la crise du Moyen Orient, les drapeaux d’al Qaida sur les ambassades américaines, et les excuses présentées par Obama aux islamistes. »

Atikva : « Et la Maison Blanche voudrait nous faire croire que la popularité de M. Obama est tellement en hausse que sa réélection est garantie ? Come on, whom do they think they are kidding ? »

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://sweetness-light.com/archive/gallup-sued-by-doj-has-obama-up-by-4
(2) http://hillbuzz.org/how-the-corrupt-media-deliberately-deceives-you-with-polling-in-order-to-help-obama-66033#more-44377

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz