FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 septembre 2012
Un des 1244 organismes inutile et très coûteux

L’inspection des finances vient de dénoncer le coût démentiel et les effectifs pléthoriques d’une quantité innombrable d’agences de l’Etat à l’efficacité plus que douteuse, révèle Le Parisien ce matin (1).

Le Parisien : EPA, Epic, GIP, AAI… Ces sigles ne vous disent rien ? Normal, ils désignent les innombrables statuts — établissements publics, groupement d’intérêt public, haute autorité — des centaines d’agences de l’Etat.

Combien sont-elles et à quoi servent-elles ?

Dans un rapport confidentiel que le Parisien a consulté, l’inspection générale des finances (IGF) a apporté une réponse aussi accablante qu’inutile : « Il n’existe pas de recensement exhaustif » de cette myriade d’agences nationales « créées de façon ponctuelle sans cohérence d’ensemble ».

Une foule d’organismes aux compétences floues, aux missions mal définies qui coûtent chaque année 50 MILLIARDS D’EUROS, vous lisez bien mais je répète, 50 milliards d’euros, et emploient 450.000 personnes, explique le rapport, alors que des sacrifices toujours plus importants sont imposés aux contribuables par « solidarité » nationale, et que le mot austérité est devenu un mot aussi sale que raciste ou fasciste.

Le rapport explique que l’on pourrait, sans rien changer, supprimer immédiatement 1244 de ces agences inutiles, et « économiser » 60.000 emplois.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’IGF s’imagine t-elle que les puissants syndicats de fonctionnaires laisseraient faire les brais croisés ? S’il prenait l’idée à un politique courageux (hypothèse fantaisiste) de s’aventurer dans cette voie, et d’affronter un front de gauche hostile à tout licenciement ou reclassement, il finirait, après des jours de blocages, de grèves et de désinformation dans les médias, à accepter de réduire le nombre de licenciements des 9/10e alors que la bonne gestion de l’Etat voudrait au contraire que le chiffre de 60.000 soit doublé.

Le rapport propose aussi de faire le ménage sans plus attendre. « De nouvelles contraintes pourraient s’avérer indispensables dans un contexte difficile pour les finances publiques », écrit sobrement l’IGF. Et elle suggère de piocher 2 Milliards d’euros dans les trésoreries excédentaires des agences pour alléger la dette de l’Etat.

Là encore, l’IGF se met le doigt dans l’œil si elle s’imagine que des hauts fonctionnaires de l’Etat oseront affronter leurs pairs et réclamer le rapatriement d’excédents de trésorerie qui dorment.

L’IGF ne peut ignorer que le Sénat possède un trésor de guerre de 1.3 Milliards d’euros qui dorment, dont France Soir a révélé l’existence en novembre 2011 (2), dont aucun membre du gouvernement passé et actuel n’a osé demandé la restitution.

Le Parsien pose tout de même la bonne question: « reste à savoir si les pouvoirs publics oseront s’attaquer à ce mal français qu’est la prolifération administrative ».

Le rapport a été commandé en août 2011 par Matignon, qui l’a remis en mars 2012, juste avant les élections. Donc François Fillon l’a enterré, n’ayant pas devant lui le temps de prendre la moindre mesure, si toutefois telle était son intention. Notons par conséquent que le coût même de ce rapport vient s’ajouter à la liste des milliards de gaspillage que le rapport dénonce.

Le gouvernement Ayrault cherche 10 milliards d’économies. Le rapport de l’IGS et mon article viennent de lui trouver 3.3 milliards de trésorerie qui dorment.

Mais il me semble que rien ne sera fait pour réduire ce gaspillage de 50 milliards d’euros découvert par l’IGS, d’une part parce que le gouvernement n’est pas constitué d’hommes et de femmes assez couillus pour s’attaquer aux sujets difficiles, et d’autre part parce qu’ils sont plus intéressés à soigner leur image, leurs bons mots devant les médias, leur résultats dans les sondages et leur plan de carrière. Je pense aussi que la solidarité entre hauts fonctionnaires qui ont fait leurs études dans les mêmes grandes écoles prime sur l’intérêt de la nation.

Enfin, il est très facile, en France, d’augmenter la pression fiscale, directe ou indirecte, déjà parmi les plus élevées au monde, tout simplement parce que les Français, pays qui cumule le plus grand nombre de jours de grève des pays européens, ne sont jamais descendus dans la rue pour se plaindre des augmentations d’impôts. Ils partent moins loin et moins souvent en vacances, dépensent moins pour se nourrir, s’habiller, se divertir et se cultiver, et ils continuent, peuple corvéable à souhait, à courber le dos pendant que l’IGS, mais aussi la cour des comptes, produisent des scandaleux rapports qui terminent dans un tiroir.

Peuple de France, réveille-toi scrongneugneu ! L’euphorie d’après guerre est passée, les années folles se sont terminées avec le 20e siècle. La bulle internet a explosé, et les pays occidentaux s’enrichissent tous et sont au travail pendant que vous vous enfoncez.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.leparisien.fr/economie/le-rapport-qui-denonce-les-gachis-de-l-administration-17-09-2012-2168523.php
(2) http://www.francesoir.fr/actualite/politique/senat-une-cagnotte-13-milliard-d-euros%E2%80%A6-154978.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz