FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2012
Dreuz.info était le premier média francophone avoir révélé, en mars 2012, le résultat de l’enquête officielle menée par le Sheriff du comté de Maricopa en Arizona. Le résultat de cette enquête est détaillé ci-dessous.

Mise à jour au 22 septembre 2012, qui épaissit les doutes sur l’authenticité de l’acte de naissance : Mike Zuko, le principal enquêteur de l’équipe du Shérif Arpaio, revient d’un voyage à Hawaï où il poursuivait son investigation (1).

A Honolulu, il a notamment rencontré Duncan Sunahara, le frère de Virginia, ce bébé né le même jour et au même endroit que Barack Obama, le 4 août 1961 à Hawaï, et morte le lendemain.

La raison de cette rencontre est que Duncan s’est vu refusé par un tribunal le 8 mars 2012, le droit de se faire délivrer un acte de naissance (version longue) pour sa sœur, au prétexte que ce serait pour vérifier si l’acte de naissance publié par la maison blanche sur internet ne serait pas celui, falsifié, de sa sœur.

Ses raisons de croire que l’acte de naissance de sa sœur a peut-être été utilisé pour fabriquer celui de Barack Obama est que l’extrait de naissance (version courte) du bébé mort-né Sunahara porte un numéro étrange.

L’extrait de naissance (version courte) de deux jumeaux, Susan et Gretchen Nordyk, nés le lendemain, le 5 août 1961 à 14h12 et 14h17, porte les numéros 151-61-10637 et 151-61-10638.

L’extrait de naissance (version courte) de Barack Obama, né le 4 à 19h24 porte le numéro 151-61-10641.

L’extrait de naissance de Virginia (version courte) née le 4 à 21h16 porte le numéro 151-1961-011080, ce qui est tout à fait anormal, puisqu’il ne suit ni la chronologie, ni la forme (6 chiffres au lieu de 5), et que l’année est exprimée sur 4 chiffres (1961) et non 2 (61).

Six mois d’enquête du Sheriff Joe Arpaio qui viennent de confirmer ce que beaucoup craignaient. 
Le certificat de naissance de Barack Obama présenté par la maison blanche comme un scan du document original, et que nous avons publié sur Dreuz.info en avril 2011, avait les apparences d’un faux fabriqué par ordinateur. Les retouches étaient si visibles pour l’œil exercé des pros de Photoshop que la supercherie paraissait bien trop grosse pour être vraie.
Pris de doutes, des citoyens de l’Arizona avaient déposé plainte auprès du Sheriff Arpaio, afin de savoir si Obama était légalement éligible à la Présidence des Etats Unis, puisque selon la Constitution des Etats Unis, seule une personne « née en Amérique et de sang américain » (Natural Born Citizen) par opposition à « née sur le sol américain » (Born Citizen) et à un simple citoyen américain (Citizen) peut accéder à cette fonction.
Joe Arpaio a alors réuni une équipe constituée d’avocats spécialisés et d’officiers de police, a procédé à l’audition de plusieurs dizaines de témoins, examiné des centaines de documents, et recueilli des témoignages sous serment de nombreux témoins américains et étrangers.
Mike Zullo, le responsable de l’équipe d’investigation, a déclaré lors de la conférence de presse qui vient de se terminer il y a quelques minutes, que lui et son équipe pensent que le département de la Santé de Hawaï s’est rendu coupable de dissimulation du certificat de naissance original, datant de 1961, qui est probablement toujours en leur possession.  
« Des fonctionnaires du Département de la Santé de Hawaï, et plusieurs élus hawaïens ont probablement intentionnellement dissimulé les archives de naissance de l’année 1961, et compliqué les procédures afin d’empêcher l’inspection par le public, et l’examen par des spécialistes agréés auprès des tribunaux, des extraits de naissance originaux d’Obama que le Département de la Santé d’Hawaï possède » a déclaré Zullo.
Les enquêteurs ont déclaré que les preuves que le certificat de naissance produit par la Maison Blanche est un faux PDF, ajouté aux anomalies de procédure dans la façon dont Hawaï a certifié cet acte de naissance, démontrent qu’il s’agit probablement d’un faux. 
La commission d’enquête du Sheriff Arpaio a conclut que les faussaires ont commis une double faute. Premièrement, il semble que la Maison Blanche a fait fabriquer un faux certificat de naissance en affirmant qu’il s’agit d’un document officiel. Deuxièmement, la Maison Blanche a présenté aux habitants du comté de Maricopa et de façon plus générale au public américain, un faux document présenté comme la preuve positive de l’authentique certificat de naissance de 1961 du Président Obama.
« Une enquête supplémentaire est nécessaire pour identifier la ou les personnes impliquées dans la création de ce faux extrait de naissance, et pour déterminer qui, à la Maison Blanche ou dans l’Etat de Hawaï, a pu autoriser la création de ce faux » indique Arpaio qui affirme que la gravité des faits exige une enquête du Congrès Américain.
Après avoir constaté que l’extrait de naissance était un faux, l’équipe a poursuivi ses travaux et a obtenu les preuves supplémentaires suivantes :
La carte de recensement de l’armée, de Barack Obama est probablement un faux, après examen du tampon d’affranchissement de la poste sur le document.
– Dans les archives du service d’Immigration et de Naturalisation, conservées aux Archives Nationales de Washington, et qui contiennent les cartes que remplissent les passagers des vols internationaux arrivant aux Etats Unis, une semaine d’archives ont disparues et sont manquantes, et correspondent à la date de naissance du Président Obama, c’est à dire entre le 1er août au 7 août 1961. 
Dans les cinq vidéos en Anglais présentées ci dessous, il est démontré comment les tests sur le certificat de naissance ont prouvé qu’il s’agissait d’un faux fabriqué par ordinateur. Il est démontré également que le tampon du nom du fonctionnaire du Département de la Santé de Hawaï, et le tampon de la date sont des images importées par ordinateur, et non des tampons en caoutchouc encrés à la main ou à la machine et appliqués sur du papier.
« Le fait que nous ayons eu de bonnes raisons de douter de l’authenticité des tampons nous a beaucoup perturbé, car ces tampons servent à certifier le document lui-même » explique Zullo, et donc que si les tampons sont faux, alors le document est faux.
Les enquêteurs ont également remarqué toute une série de déclarations trompeuses faites par différents membres du gouvernement de Hawaï au cours de cinq dernières années au sujet des archives de naissance que possède le Département de la Santé de Hawaï.
« Comme je l’ai dit au début de l’enquête, le Président peut régler cette affaire très facilement, dit Arpaio. Tout ce qu’il a à faire c’est de demander au Département de la Santé de Hawaï de publier tous les documents originaux de 1961, y compris les microfilms et archives de naissance informatisées que le Département a en sa possession ».
Arpaio précise que le Département de la Santé doit fournir tous les éléments concernant toute la chaîne des documents du certificat de naissance d’Obama, en partant des documents papier, des microfilms jusqu’aux documents électroniques, afin d’éliminer la possibilité qu’un ou des faussaires aient pu trafiquer les originaux.
Le Sheriff a expliqué lors de la conférence de presse, que le Président Obama doit également autoriser l’Hôpital Kapi’olani d’Honolulu – qui est l’hôpital mentionné sur le certificat de naissance d’Obama – qu’il publie les archives de Stanley Ann Dunham Obama, sa mère, concernant le nouveau né Barack Obama, afin de corroborer les informations contenues dans les coffres du Département de la Santé d’Hawaï.
« En l’absence de l’extrait de naissance original de 1961 de Barack Obama, il n’y a pas d’autre moyen (que les archives de l’hôpital) de prouver que Obama est né à Hawaï, a déclaré Zullo. En fait, sans l’authentification de l’extrait de naissance par le Département de la Santé d’Hawaï, il n’existe pas d’autre preuve que Barack Obama est né aux Etats Unis ».
1- Vidéo : ce à quoi devrait ressembler l’extrait de naissance d’Obama

2 – Vidéo : les preuves que l’extrait de naissance d’Obama est un faux

3 – Vidéo : Explication technique du faux OCR

4 – Vidéo : Optimisation du faux extrait de naissance

5 – Vidéo : conclusion

6 – Vidéo : la fausse carte de recrutement à l’armée

Joe Arpaio a affirmé sur la chaîne ABC il y a quelques minutes : « en résumé, je ne peux pas, en toute bonne foi, affirmer que ces documents (l’extrait de naissance et la carte d’enregistrement à l’armée d’Obama) sont authentiques »
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
http://www.wnd.com/2012/03/sheriff-joes-posse-probable-cause-obama-certificate-a-fraud/
(1) http://www.wnd.com/2012/09/arpaio-investigator-hawaii-still-covering-up-for-obama/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz