FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 septembre 2012
Sur le bus : « Israël doit être effacé de la surface du globe »

J’ai reçu et je reçois encore de nombreux messages et commentaires affirmant que l’Iran n’a jamais menacé Israël, que c’est un pays pacifique – comme son nucléaire, qu’Ahmadinejad n’a jamais voulu anéantir Israël, et que son fameux discours de 2005 où il promet d’effacer Israël de la carte a été mal traduit.

Lors de son intervention à la tribune de l’ONU, les délégations des Etats Unis, israélienne, canadienne ont quitté la salle, mais les délégations européennes n’ont pas bougé et ont écouté avec attention, jusqu’au bout, sans faire le moindre commentaire ni la moindre observation, la diarrhée du président iranien contre le peuple Juif.

La réécriture ou la négation de l’existence des messages des leaders iraniens s’inscrit dans une logique claire, qui trouvera dans les médias occidentaux le terreau fertile pour se développer : faire de l’Iran une victime, et d’Israël le bourreau, en cas d’attaque israélienne.

Conscients que l’affrontement entre Israël et l’Iran se rapproche, les ennemis d’Israël préparent le terrain qui permettra, le jour venu, de faire endosser à Israël les habits de la honte, celles de l’agresseur, de l’Etat voyou. Pour cela, ces propagandistes tentent de modeler les esprits à l’idée que l’Iran est un état démocratique, pacifique, et que toute attaque contre lui est forcément injustifiée, illégale, et oui, encore une fois, disproportionnée.

Afin de contrer la préparation des cerveaux, il m’a semblé instructif de rappeler les différents discours du Président iranien et de sa clique de tarés barbus, Khamenei en tête.

———–

Discours de Téhéran, le 26 octobre 2005, devant 4000 étudiants de l’Association des sociétés des étudiants islamiques (2):

Notre cher Imam a donné l’ordre que le régime occupant d’al-Qods (Jérusalem) soit rayé des pages du temps. C’était une sage décision. (Va Imam-e aziz-e ma farmudand ke in rezhim-e eshghalgar-e Qods bayad az safhe-ye ruzegar mahv shaved. In jomle besyar hakimane ast)
La Palestine n’est pas un sujet sur lequel nous pouvons faire le plus petit compromis…Avec l’aide de Dieu, nous tracerons la route vers l’anéantissement du régime sioniste, et ce sera une route descendante. Si un seul leader du monde islamique fait un pas en direction de la reconnaissance de ce régime, il brûlera dans les flammes de la Nation islamique.

Ahmadinejad tentera plus tard de soutenir que ses paroles avaient été mal interprétées, mais une autre partie de son discours, le même jour stipulait : « bientôt, cette tâche de disgrâce sera nettoyée du tissu du monde de l’islam, et ceci est atteignable ».

Le secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan fut scandalisé par ces déclarations, et rappela les obligations de l’Iran et le droit d’Israël à exister, et le 17 novembre, le Parlement Européen adopta une résolution condamnant les déclarations d’Ahmadinejad. Le 20 juin 2007, le Congrès américain demanda au Conseil de sécurité des Nations Unies de poursuivre le Président Ahmadinejad en justice pour violation de la convention de 1948 sur le génocide, et pour violation de la charte des Nations Unies.

———–

En réponse, l’ancien Président iranien Khatami déclara que :

ces paroles ont déclenché des centaines de problèmes politiques et économiques. Tout le monde en Iran sait qu’il n’y a rien de nouveau dans ces déclarations, et les nations occidentales ont sur-réagi dans le but d’abîmer la réputation de l’Iran.

La mise au point de l’ancien président était juste, car dans les années 80, Khomeini fit un discours en perse dans lequel il affirma “Een rezhim-i eshghalgar-i Quds bayad az sahneh-i ruzgar mahv shaved”. (ce régime d’occupation de Jérusalem doit disparaître de l’arène du temps)

———–

Le 14 avril 2006, Ahmadinejad affirma qu’Israël :

se dirigeait vers l’annihilation » et ajouta qu’ « Israël était un arbre sec et pourri qui s’écroulera au premier ouragan

———–

Le 11 décembre 2006, lors de « la Conférence internationale pour passer en revue la vision de l’holocauste » qui se tenait à Téhéran, Ahmadinejad déclare que :

le régime sioniste sera bientôt nettoyé de la même façon que l’Union soviétique, et le monde retrouvera la liberté.

———–

En 2008, le jour de la célébration du 60e anniversaire de la recréation de l’Etat d’Israël, Ahmadinejad déclare :

Ceux qui pensent qu’ils peuvent faire revivre le corps puant de l’usurpateur israélien en donnant une fête d’anniversaire se trompent sérieusement. Aujourd’hui, l’existence du régime sioniste est remise en question, et ce régime est sur la voir d’être anéanti.

———–

Le 2 juin 2008, Ahmadinejad déclare sur le canal d’information officiel iranien IRINN :

Le régime sioniste n’a plus de raison d’être. Avec l’aide de Dieu… ce germe de corruption sera bientôt éliminé.

———–

Le 23 septembre 2008, lors de l’Assemblée générale des Nations Unis, Ahmadinejad déclare à la tribune que :

les sionistes sont des criminels et des meurtriers, et qu’ils dominent la finance mondiale malgré leur petit nombre. Il est désastreux de voir des présidents visiter ces sionistes et leur prêter allégeance. Ces nations perdent leur dignité et leurs ressources face aux crimes et menaces du réseau sioniste mondial. Il ajouta que le régime sioniste est sur le chemin de la destruction et que les actions souterraines des sionistes se retrouvent derrière le conflit entre la Georgie et la Russie

———–

Le 27 janvier 2009, lors de la conférence sur l’Holocauste qui se tenait à l’université technologique de Sharif, le Président iranien déclare que :
les sionistes dominent la plupart des centres de pouvoir du monde. Ils confisquent les richesses des nations, privent les peuples de leurs libertés, détruisent leurs cultures et leurs valeurs en répandant leur corruption.

———–

Le jour d’al-Quds, en septembre 2010, Ahmadinejad reprocha à l’Autorité Palestinienne de renouer les négociations avec Israël pour arriver à un accord de paix. Nabil Abu Rudeineh, un des porte parole de l’AP répondit qu’« Ahmadinejad ne représente pas le peuple iranien et n’est pas autorisé à s’exprimer sur la Palestine. »

———–

En mai 2011, l’AFP rapporte qu’Ahmadinejad déclarait à la télévision iranienne :
comme une cellule cancéreuse qui gagne tout le corps, ce régime (sioniste) infecte toute la région. Il doit être retiré du corps.

———–

Le 15 décembre 2000, le leader suprême d’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, fit une déclaration sur Israël lors d’un sermon :
la position de l’Iran, qui fut exprimée par l’imam Khomeini et qui fut répétée plusieurs fois, est que la tumeur cancéreuse qu’on appelle Israël doit être déracinée de la région »

———–

 Le 3 août 2006, lors d’un meeting des leaders musulman en Malaysie (5) publié sur le site de la télévision d’état iranienne, Ahmadinejad a déclaré :

Bien que la vraie solution soit l’élimination du régime sioniste, un cessez-le feu immédiat doit être mis en place à ce stade.

« Je condamne totalement ces mots, a déclaré le premier ministre Français Philippe Douste-Blazy sur France Inter, ajoutant qu’ils sont absolument inacceptables de qui que ce soit, et spécialement d’un chef d’état » (5)

———–

Le 8 février 2012, le site iranien Alef proche de Khamenei publiait un article expliquant pourquoi il est acceptable de tuer tous les juifs et d’anéantir Israël. La doctrine exposée par Khamenei et rapportée initialement sur le site wnd.com (3), démontre que la destruction d’une nation et le massacre de son peuple est légalement et moralement justifié. L’Ayatollah prévient en outre qu’il ne faut pas laisser passer la « chance » de se débarrasser de « l’objet corrompu », et qu’il suffit de 9 minutes pour rayer Israël de la carte.

———–

 Le 17 août 2012, à l’occasion de la Journée d’al-Qods (Jérusalem), Ahmadinejad a déclaré que « le régime sioniste est une tumeur cancéreuse » qui allait bientôt disparaître. Paris s’est insurgé de ces déclarations « outrancières », Washington a dénoncé des paroles « haineuses ». (6)

———–

Le 24 septembre 2012, à New York, avant son intervention devant l’assemblée générale de l’ONU, Ahmadinejad a déclaré que « Israël n’a aucune racine au Moyen Orient ». (7)

Sa déclaration intervient le lendemain de sa rencontre avec Ban Ki-moon, secrétaire générale des nations unies, qui l’a mis en garde contre les conséquences désastreuses de sa rhétorique haineuse « pour de nombreux pays du Moyen Orient » et « les graves implications régionales de la dégradation de la situation en Syrie, et des désastres humanitaires », a rapporté Martin Nesirky, un porte parole de l’ONU.

———–

Interviewé par CBS News, mercredi 26 septembre 2012 (8), Ahmadinejad a déclaré à Norah O’Donnell et Charlie Rose:

nous n’avons jamais menacé Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2012/02/la-socialiste-aurelie-filippetti-serait-elle-complice-du-regime-iranien/
(2) ISNA, agence d’information gouvernementale iranienne. http://www.iranfocus.com/en/?option=com_content&task=view&id=4164, et texte original en perse : http://www.isna.ir/Main/NewsView.aspx?ID=News-603209.
(3) http://www.wnd.com/2012/02/ayatollah-kill-all-jews-annihilate-israel/
(4) http://www.jcpa.org/text/ahmadinejad2-words.pdf

(5) http://www.haaretz.com/news/ahmadinejad-s-call-to-destroy-israel-draws-french-condemnation-1.194367

(6) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/iran-des-propos-d-ahmadinejad-sur-israel-provoquent-un-tolle-international_1150476.html

(7) http://www.foxnews.com/world/2012/09/24/ahmadinejad-says-israel-has-no-roots-in-middle-east/

(8) http://www.cbsnews.com/8301-505263_162-57520441/ahmadinejad-on-israel-we-have-never-threatened-them/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz