Derniers articles

Jean Philippe Harlem Bling Bling Désir nommé PDG de...

Des talibans déguisés en salopes sur Facebook

13 septembre 2012 Commentaires (58) Michel Garroté Chrétienté, Election 2012, Europe, International, Islam, Judaïsme, Politique Française, Présidence Hollande, Religion

France – Professeur tabassé par un élève musulman

-

-

Michel Garroté – Rédacteur en chef – Le quotidien français Sud-Ouest informe (extraits adaptés ; cf. lien en bas de page) : « Appelée par l’établissement, la police est intervenue au lycée Trégey à Bordeaux suite à un incident (Note de Michel Garroté – « incident » est ici un euphémisme) survenu entre un professeur et un élève de 18 ans qui s’est conclu par des violences (Note de Michel Garroté – Incident ?  Si un Juif ou un Chrétien tabassait un musulman, on parlerait de « crime raciste »…). Le cours abordait la religion musulmane. Très vite dans la discussion, le professeur et un de ses élèves ont été en désaccord. Au point que le ton est monté et que le lycéen s’est énervé, renversant violemment une table.

La salle de classe a été évacuée par l’enseignant qui en a référé au personnel de la vie scolaire. Convoqué dans le bureau du conseiller principal d’éducation, l’élève s’est visiblement (Note de Michel Garroté – inutile d’écrire « visiblement » puisque l’élève a tabassé son professeur) énervé de nouveau quand il a appris que ses parents avaient été avertis de l’incident. Il a alors passé son humeur sur le mobilier et les murs, menaçant de tout casser puis, croisant son professeur dans le couloir, s’est jeté sur lui.

D’abord bousculé, l’enseignant a reçu des claques de la part de son élève, un coup-de-poing et un coup de tête (Note de Michel Garroté – Nous y voilà enfin : un élève musulman tabasse son professeur). Une jeune surveillante qui tentait de s’interposer et de ramener le jeune à la raison a quant à elle reçu un coup dans l’épaule et a évité un panneau d’affichage lancé dans sa direction par l’élève furieux. Interpellé, le jeune a été placé en garde à vue. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour violences sur personnes chargées d’une mission de service public », conclut le quotidien français Sud-Ouest (fin des extraits adaptés ; cf. ci-dessous lien vers source).

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – l’élève musulman qui tabasse son professeur est un élément parmi d’autres. Et la totalité de ces éléments forme un ensemble. Je m’explique. Primo, le printemps arabe soutenu par l’occident se transforme en hiver islamique qui se retourne contre ce même occident.

Secundo, Mohamed Merah assassine des Français, notamment des Juifs Français, y compris des enfants juifs français. Tertio, Mohamed Merah est considéré comme un héro, par les miliciens djihadistes, et, par ceux d’entre les musulmans, qui se considèrent comme des islamistes, dans le sillage de l’hiver islamique, et cela, en Syrie, en Libye, en Egypte et en France notamment.

Quarto, au prétexte fallacieux d’un film osant critiquer la religion musulmane, un diplomate occidental se fait massacrer en Libye et nos médias allèguent que cela serait la faute aux occidentaux qui seraient islamophobes. Quinto, un élève musulman tabasse son professeur, car il y est encouragé par les actions criminelles de Mohamed Merah et par la belligérance des miliciens djihadistes de l’hiver islamique. Tous ces éléments sanglants forment un ensemble, celui du djihadisme islamiste.

L’accusation hallucinante « d’islamophobie » que les médias occidentaux portent contre les citoyens de pays libres et démocratiques, cette accusation mensongère est d’autant plus hypocrite et abjecte, que ces mêmes médias, sont – systématiquement – christianophobes, israélophobes et américanophobes, autrement dit racistes et intolérants.

Ces médias occidentaux (je ne vise pas Sud-Ouest mais les médias nationaux et internationaux ainsi que l’audiovisuel) soumis à l’islam sont, en 2012, ni plus ni moins, l’équivalent de ce que furent les collaborateurs à l’époque nationale-socialiste ; et l’équivalent de ce que furent les communistes européens à l’époque de l’impérialisme soviétique.

Les miliciens djihadistes en sont parfaitement conscients. Et ils interprètent cette soumission des médias occidentaux à l’islam, comme un encouragement à poser des bombes, à assassiner des diplomates occidentaux, à assassiner des enfants juifs et à tabasser de professeurs français.

Pendant ce temps, en France, le patron de LVMH et la compagne du président livrent des procès aux médias ; qui eux, se passionnent pour l’adoption d’enfants, par des couples lesbiennes et gays mariés civilement. Alors que le pays est – économiquement parlant – au bord du gouffre. Là, il ne s’agit plus d’éléments formant un ensemble. Là, il ne s’agit plus que d’impostures répétées. Et de chaos empirique.

-

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

-

http://www.sudouest.fr/2012/09/13/un-professeur-agresse-apres-un-cours-sur-l-islam-819746-2780.php

-

-