FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 octobre 2012

Phallus antique de 13 cm découvert dans les catacombes du Palais de l’Elysée

Michel Garroté, réd en chef – Ce n’est pas un gag. Après la théorie du genre (‘gender’ : né, ni homme, ni femme ; on doit pouvoir choisir) ; après le mariage gay avec adoption d’enfants ; après l’absence de véritable répression des réseaux pédocriminels, voici une étude sur la longueur du pénis (lorsqu’il est en érection), une étude de plus, sur cet inépuisable sujet géopolitique aux jaillissements planétaires, une étude féconde, écrivais-je, vient d’être rendue publique. L’étude jaculatoire – réalisée par le Professeur Richard Lynn de l’International Society for the Study of Individual Differences – a été présentée et masturbée par la revue médicale britannique Elsevier (voir les liens vers la source en bas de page).

Résultat de cette étude : les Français – qui sont pourtant les plus bavards sur ce sujet, notamment lorsqu’ils ouvrent la bouche dans l’audiovisuel – sont, hélas pour eux, en dessous de la moyenne, avec un membre viril de 13 cm seulement (lorsqu’il est en érection).

En Europe, la première place revient aux Islandais, avec 16 cm. Le froid islandais pousse aux rapports sexuels ; avec pour conséquence, une pratique fréquente, et, de ce fait, un organe allongé.

En érection, explique l’étude, la « taille moyenne » du pénis est de 14 cm en Europe (ça nous fait une belle jambe). Les premiers du classement sont donc, come déjà mentionné, les Islandais, avec 16 cm. Les Hollandais suivent avec presque 16 cm (il s’agit donc ici des Néerlandais aux Pays-Bas), les Belges avec presque 16 cm (sans mise en bière), les Italiens avec 15,74 cm (sans pâtes ni nouilles), les Allemands (la choucroute est garnie) avec 14,47 cm, les Anglais avec presque 14 cm (sans oublier la tasse de thé) et les Espagnols avec 13,93 cm (cojones de toro, mon œil…).

Cameron : « Et la tienne elle mesure combien ducon ? »

Sarkozy : « Demande à Carla, ouarf ! »

On le voit, l’harmonisation des règles de la zone éros n’est, pour l’instant, qu’une fiction, en dépit de tous les efforts consentis, notamment en France, depuis mai 2012, par Flanby (dit « Le Normal ») et par Valou (dite « Miss Procès »).

Les Français sont ainsi loin derrière (et donc en queue) avec une moyenne de 13 cm, insiste lourdement l’étude susmentionnée, au demeurant, déjà contestée, par de proéminents membres de la communauté sexologique dans l’Hexagone, notamment en région parisienne, « Chez Christophe », 13 Avenue Le Sexpress, et, « Chez Anne », 69 Boulevard Huffington.

De son côté, DSK, qui sort à l’instant de la douche en tenue léopard, porte plainte pour diffamation. Il nie les 13 cm. Et il en revendique quelques-uns de plus. Tout de même. Au prix que ça lui a coûté.

Arnaud Monte Bourre, responsable du dressement reproductif, n’ose plus se promener en maillot de bain et Lady Buvard envisage la rupture on the rocks.

Quant à Bite Clinton (selon la formule con mais pas sacrée), il ne pipe mot. Son épouse lui a demandé de se la coincer (sa bouche à lui), pour éviter les secousses et les remous (dans la presse). Du reste, l’on ignore, à ce stade, ce que l’étude de l’International Society for the Study of Individual Differences, a publié, sur la longueur moyenne du pénis nord-américain (le dernier des Mohican en avait gros sur la patate, mais ça ne compte pas dans les statistiques).

Au niveau mondial, ce sont les Congolais qui remportent la médaille d’or (et donc les couilles en or), avec une chopotte (en érection) longue de plus de 18 cm (les soi-disant antiracistes vont encore alléguer que c’est un stéréotype raciste). Suivent les Équatoriens avec 16 cm et les Ghanéens avec 15,74 cm. Le plus petit pénis (en érection) est celui des Coréens avec 9 cm (il faut donc deux Coréens superposés pour concurrencer un seul Congolais). Les Indiens et les Thaïlandais, eux, arrivent à égalité avec 10,2 cm ; comme quoi les épices, curry et autres marsala, ce n’est pas aussi aphrodisiaque qu’on veut bien le dire.

Pour leur redresser le moral (et le reste aussi, si ça peut leur faire plaisir…), il est recommandé aux Français (13 cm) de faire du tourisme en Corée (concurrence locale : 9 cm). En revanche, il est fortement déconseillé aux Français (13 cm) de faire du tourisme au Congo (concurrence locale : 18 cm) ; car ce genre de tourisme serait la cause de longues dépressions avec rechutes, selon l’Organisation Mondiale de la Sexualité (OMS). La presse française fait déjà des gorges chaudes avec ce shocking fucking sujet absolument énorme.

Femmes touristes en admiration devant un long panorama typiquement congolais

Plus sérieusement, Jean Vanier, fondateur de l’Arche et auteur chrétien écrit (extraits ; liens vers sources en bas de page) : « Ce n’est pas en interdisant la sexualité génitale hors du mariage qu’on apportera un remède. C’est bien plus en créant des communautés où l’on s’aime vraiment, où se vivent un partage et un engagement mutuels dans une relation authentique qui est célébrée dans la joie, l’enthousiasme et la créativité. Un monde sans joie et sans célébrations va nécessairement engendrer une sexualité superficielle. Lorsque les relations sexuelles entre un homme et une femme n’impliquent ni amour ni célébration, lorsqu’elles ne sont pas le signe ni le fruit d’un engagement mutuel, elles ne peuvent pas apporter de joie réelle ni le profond plaisir qui va renforcer le lien ».

Jean Vanier : « N’est-ce pas la recherche de l’unité qui est la grande quête des êtres humains ? Unité avec soi et avec les autres, unités avec le cosmos et unité avec Dieu. Le cri le profond de notre inconscient retentit pour retrouver notre unité perdue. Avant la naissance, l’enfant n’est pas conscient de l’unité qu’il vit avec sa mère et de la façon dont sa personnalité se forme par cette unité (ou parfois par le manque de cette unité). Mais dès qu’il a quitté la sécurité, la paix et l’harmonie du sein maternel, il est à la recherche d’une autre unité. L’union des époux est l’une des expériences majeures de cette recherche de l’unité perdue, mais elle n’est atteinte que si les deux personnes se donnent consciemment l’une à l’autre ».

Jean Vanier : « L’unité qui est célébrée par les deux époux n’est pas d’abord une unité physique, l’union de deux corps. L’union physique est une expression d’une union qui existe déjà, l’unité qui consiste à être un seul cœur, une seule âme, un seul esprit. L’homme et la femme, profondément différents sous certains angles, chacun d’eux étant pleinement soi-même, avec ses dons et ses tempéraments, sont compagnons pour la vie, des amis privilégiés unis dans la tendresse, dans leur vision du monde et dans leur amour de Dieu ».

Jean Vanier : « L’union des époux est une unité profonde. Mais elle n’est pas la seule, il y en a d’autres. Si les personnes qui ne peuvent se marier ou qui ne sont pas appelées à se marier ne trouvent pas comment célébrer l’unité sous d’autres formes, leur cœur et leur corps vont crier. Le besoin physique et biologique de sexualité criera et cherchera l’épanouissement ailleurs que dans l’engagement de l’amitié. Pour cette raison, les célébrations à l’Arche ont un sens profond. Si un foyer ou une communauté néglige ces célébrations, il y aura une tendance à l’immaturité sexuelle parmi ses membres. Les célébrations communautaires sont appelés à être des célébrations d’unité », conclut Jean Vanier (fin des extraits ; ci-dessous, liens vers sources).

De son côté, le père Daniel Ange lance ce coup de gueule (extraits ; lien vers source en bas de page) : « Pour échapper à votre stupide nivellement, je devrais être une biche. Au moins, on respecterait ma nature, mon espèce et mon sexe. Heureusement que les arbres n’ont pas de tendances sexuelles, et qu’on les classe d’après ce qu’ils sont. Bref, l’écologie, le bio dans tous les domaines, sauf celui de l’humain. Et à qui l’enfant doit –il dire « maman » ou « papa » ? Puisqu’il n’y a plus de différence, il faut inventer un mot bivalent : Ma-pa ? Pa-man ? N’importe quoi ! Dans les écoles, il faut bannir les mots de garçons et de fille. « Dans ma classe, j’ai 14 bi, 8 homos, 3 hétéros et pour le moment, un seul trans ». Mais demain, ça peut changer, la nuit porte conseil, n’est-ce pas ? ».

Daniel Ange : « Septembre 2011 : deux organisations féministes lancent une campagne pour supprimer la mention ‘Melle’ dans les formulaires, perçues comme discriminatoire, violant la vie privée. Mais avec l’obligation d’écrire ton gender, ce sera bien pire ! Les mots même de père/mère, enfant, frère, sœur, époux-se, fils/fille doivent être éliminés dans toutes les langues, le plus vite possible, sans parler du mot honni entre tous de famille. Cela puisque tous rattachés à ces deux mots détestables entre tous : homme-femme. Et donc aussi, ipso-facto, ceux d’amour, don de soi, communion, etc. Pourquoi ? Mais pourquoi donc cet acharnement à détruire la famille par tous les moyens ? Veut-on vraiment créer des sociétés saccagées par la délinquance, la violence, le crime ? N’y a-t-il déjà pas assez de familles en ruines, d’enfants et d’ados désespérés parce que non aimés et dont la violence est le seul cri ? ».

Daniel Ange : « N’avez-vous donc pas d’enfant à vous pour que vous massacriez ceux des autres ? N’avez-vous donc jamais rêvé d’une famille unie, d’une épouse fidèle, pour bombarder ainsi nos familles ? Arrêtez ! Convertissez-vous ! Mettez-vous à reconstruire après tant de ruines. La guerre à l’humanité, déclarez-la terminée. Au moins un armistice. Que nous puissions reprendre souffle. On n’en peut plus ! On en a marre ! On sursature ! Pitié, pitié, pitié pour ce continent jeune suffisamment mitraillé. Je tremble pour vous. La mort, ça vient vite. N’importe où, n’importe quand. Peut-être demain. Personne n’échappera au jugement. Je ne veux pas que vous ayez du sang sur les mains ».

Daniel Ange : « Je veux vous éviter un mauvais quart d’heure devant un certain Enfant. Cet Enfant, cet Ado, ce Jeune qui sait ce qu’est l’enfance, l’adolescence et la jeunesse pour les avoir lui-même traversés. Mais qui est aussi le Maître de l’histoire, le Seigneur de notre humanité, prunelle de ses yeux. Et qui a osé déclarer : qui touche à un enfant, c’est Moi qu’il touche ! L’Artiste génial nous a tellement créés Homme ou Femme que nous le serons en plénitude éternellement. Au Ciel, Jésus demeure à tout jamais un homme, l’Homme par excellence, et Marie une femme. En ce Ciel où les genders n’auront plus cours ».

Daniel Ange : « Au Donateur de vie, à la Source jaillissante de l’amour, à lui seul, le mot de la fin, la victoire de demain. Donc, à nous dès maintenant sa victoire. Combattons en grands vainqueurs que nous sommes déjà. Sans peur, sans honte, sans reproches. En chevaliers de la vie. En acteurs de l’amour. En témoins de la beauté. En serviteurs de la Vérité. Vie, amour, beauté, vérité qui se manifestent dans cette cime lumineuse de tout le cosmos : l’homme, la femme et l’enfant : icône vivante de la famille Trinitaire. Plus haut chef d’œuvre du cosmos parmi toutes les galaxies, prunelle des yeux de Dieu », conclut le père Daniel Ange (fin des extraits ; ci-dessous, lien vers source).

Copyright Michel Garroté

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

http://www.journals.elsevier.com/personality-and-individual-differences/#description

http://www.telegraph.co.uk/health/healthnews/9577113/British-men-more-well-endowed-than-French…but-smaller-than-Germans.html

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2210784/British-men-bigger-penises-French-according-survey-manhood-sizes.html?ito=feeds-newsxml

http://www.famillechretienne.fr/famille/sexualite/pour-jean-vanier-la-cle-de-la-sexualite-cest-un-engagement-mutuel-celebre-dans-la-joie_t5_s18_d54089.html

Homme et femme Dieu les fit, Jean Vanier, Presses de la Renaissance.

http://actualitechretienne.wordpress.com/2011/10/14/diatribe-du-pere-daniel-ange-ny-a-t-il-deja-pas-assez-de-familles-en-ruines-denfants-et-dados-desesperes/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz