FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 octobre 2012

Michel Garroté, réd en chef – En France les séjours dans les camps terroristes ne sont pas encore pénalisés. Cela va-t-il changer ? Les séjours dans des camps d’entraînement terroristes à l’étranger pourraient être plus facilement punis, même si les personnes n’ont commis aucun acte répréhensible en France. Un texte de loi a été présenté hier mercredi en conseil des ministres. Le projet de texte vise à combler une lacune juridique mise en lumière par l’affaire Mohamed Merah à Toulouse. Ce dernier a tué sept personnes en mars en se réclamant d’Al-Qaïda.

« Aujourd’hui, il est indispensable de détecter les parcours, individuels ou collectifs, de radicalisation et de basculement vers la violence terroriste », indique le compte-rendu du conseil des ministres. Le texte vise notamment les « personnes qui, après une formation ou une participation de nature terroriste à différents théâtres de conflits armés de par le monde, reviennent en France ».

Ce projet de loi modifie le code pénal afin de permettre à la loi française de s’appliquer aux actes de terrorisme commis à l’étranger par des ressortissants français, a expliqué Matignon. Ce qui est inouï, c’est que jusqu’à maintenant, on pouvait donc s’entraîner dans un camp terroriste et revenir en France sans être inquiété…

Copyright Michel Garroté

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz