FLASH
Egypte : le bilan de l’attentat musulman à l’église copte après la messe dominicale monte à 20 morts et 35 blessés  |  Le Caire : l’attentat islamiste s’est produit à l’extérieur de la cathédrale copte Saint Marc dans un quartier chrétien  |  Istanbul : le nouveau bilan du double attentat islamiste est de 38 morts  |  Le Caire : nouveau bilan : 5 morts et 10 blessés lors d’un attentat islamiste  |  Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 4 octobre 2012

Abbé Alain René Arbez – Ces derniers jours, des jeunes israéliens excités ont tagué la porte du couvent st François à Jérusalem. Ils ont écrit en hébreu : Jésus, fils de p… Evidemment, personne ne va approuver ce genre d’action émanant d’ultras et destinée à humilier les chrétiens. Mais il semble que la réaction immédiate des autorités catholiques de Terre Sainte ait un peu donné dans l’emphase, dans la manière dont les évêques dénoncent le fait « insupportable » et appellent même à « un changement du système éducatif » israélien.

Voici le condensé des réactions des autorités catholiques en Israël : « L’Assemblée des ordinaires catholiques de Terre-Sainte (AOCTS) exprime sa « profonde consternation » après la découverte de graffiti en hébreu sur la porte d’entrée du couvent franciscain du Mont Sion, à Jérusalem. Le couvent se trouve à deux pas du Cénacle. Elle appelle à un « changement du système éducatif ». C’est la Custodie de Terre Sainte qui l’annonce sur son site dans l’édition du 2 octobre 2012 sous ce titre: « Encore une fois ». Une nouvelle fois, l’AOCTS exprime « son inquiétude sur l’éducation donnée aux jeunes dans certaines écoles où le mépris et l’intolérance sont enseignés » et se dit « certaine que les autorités israéliennes trouveront les coupables de l’association « Le Prix à payer » et leur donneront une juste condamnation ». Mais plus que tout, l’Assemblée des Ordinaires demande à ce que  « le système éducatif  change radicalement, sans quoi les mêmes causes produiront les mêmes effets ». L’AOCTS exprime sa « profonde consternation face à de tels agissements » et veut aussi manifester « son soutien dans la prière et la fraternité aux franciscains et à la communauté chrétienne de Terre Sainte tout entière ». Ce n’est pas sans rappeler les  graffiti taggués à l’abbaye de Latroun, il y a un mois : « On y retrouve Jésus insulté et la signature du « prix à payer », un mode opératoire caractéristique d’Israéliens extrémistes », explique le site Internet du  patriarcat latin  de Jérusalem » (fin du condensé des réactions des autorités catholiques en Israël).

Pour revenir à mon propos, énoncé dans mon introduction, il est vrai que certaines yeshivot distillent un refus de toute présence chrétienne en Eretz Israël, à partir d’une lecture théologique de l’histoire qui en est restée aux annihilations massives de juifs par la chrétienté durant des siècles. Mais elles sont loin de représenter la pensée de l’Israélien moyen qui a apprécié en son temps le geste du pape Benoit XVI au Kotel, réitérant celui de son prédécesseur.

Une question, cependant : pourquoi les évêques ne réagissent-ils pas avec autant de vigueur envers l’éducation anti juive et anti chrétienne débitée quotidiennement à haute dose auprès de la jeunesse dans les Territoires palestiniens ? Car il est évident que la haine islamique ne se contente pas de simples tags sur des portes, mais de telles incitations continuelles à l’agression contre l’infidèle passent souvent du simple écrit à l’attaque physique. Les exemples de chrétiens molestés ou tués sont nombreux, mais a-t-on entendu une seule critique provenant des mêmes dignitaires tout autant concernés ?

Le président Shimon Pérès a condamné cet acte répréhensible et hautement symbolique – un tag insultant en hébreu sur une porte de monastère – tandis que côté palestinien, Saeb Erakat a aussitôt monté en épingle l’incident comme signe d’une « culture de haine » qu’il estime « généralisée » chez les Israéliens… Si les Israéliens étaient si haineux envers les chrétiens, y aurait-il eu record d’affluence de pèlerins en 2011 sur les lieux saints ?

Abbé Alain René Arbez

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz