FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 octobre 2012
Salut nazi du Hezbollah

Préférant la soumission à l’affrontement, l’apaisement à l’honneur, l’Union Européenne résiste depuis de nombreuses années aux demandes internationales de classer le Hezbollah parmi les organisations terroristes.

Fin septembre, 250 parlementaires américains ont adressé une lettre au président José Manuel Barroso, aux 27 ministres de l’union européenne, et à la ministre des Affaires étrangères chypriote, Erato Kozakou-Marcoullis, qui préside le Conseil de l’UE, en rappelant que « La marque du Hezbollah est imprimée sur des attaques terroristes partout dans le monde ».

Les membres du Congrès américain ont demandé à leurs partenaires européens de faire un « effort vital pour lutter contre le terrorisme ». Ted Deutch (Démocrate) a ajouté que « il est temps que l’Europe reconnaisse que le Hezbollah est une organisation terroriste avec un long passé criminel qui a couté la vie à de nombreux innocents ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« La capacité du Hezbollah à organiser et exécuter des actes terroristes torpille les efforts des Etats Unis et de ses alliés pour isoler le régime iranien, protéger Israël contre une multitude de menaces sécuritaires, et réduit la pression internationale sur le régime Assad pour qu’il abandonne sa campagne de violence et quitte la Syrie » explique Deutch.

« Avec une longue liste d’attaques terroristes partout dans le monde, y compris en Europe, le Hezbollah a démontré pourquoi il est considéré comme l’une des plus dangereuses organisations terroristes » a déclaré Edward Royce (Républicain), et « le refus de l’UE de désigner le Hezbollah en tant qu’organisation terroriste renforce son pouvoir de destruction, et donne à ces criminels la possibilité d’organiser, de recruter et de lever des fonds sur le sol européen ».

Si le Hezbollah « sert également comme parti politique qui fournit des services sociaux »…« il est indéniablement et en premier lieu une organisation qui perpétue des actes terroristes » ajoute le courrier, qui demande au président de l’UE de « revoir la décevante décision du Conseil de l’Europe ne pas désigner le Hezbollah comme un groupe terroriste malgré les nombreux rapports qui démontrent que l’organisation opère en Europe pour financer, planifier, recruter et mener des actions terroristes ».

A la déclaration de l’Union Européenne selon laquelle elle reverra sa position s’il existe des « preuves tangibles » de « l’implication du Hezbollah dans des actes terroristes »,

Les sénateurs américains ont répondu le 14 septembre au ministre des affaires étrangères chypriote, dans une autre lettre citant une longue liste d’attaques terroristes commises par le Hezbollah partout dans le monde.

« Il est temps pour l’Union Européenne d’arrêter de trainer les pieds », a déclaré Waxman, car « le Hezbollah devient de plus en plus audacieux dans ses opérations en Europe ».

« Le classement du Hezbollah comme organisation terroriste par les européens permettrait non seulement d’augmenter les sanctions, mais également de lui envoyer un message, à savoir que l’Europe et les États-Unis ne tolèrent plus ses manœuvres violentes », explique les sénateurs dans leur lettre.

Le classement du Hezbollah demande l’unanimité des États membres. Seul le ministre néerlandais Uri Rosenthal a demandé à ses collègues de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste.

La terreur règne parmi certains représentants européens, qui craignent personnellement pour leur vie en cas de classement du Hezbollah parmi les organisations terroristes, car ce dernier est présent sur le continent européen, avec de nombreuses cellules dormantes, basées principalement en Allemagne, en Belgique et en France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
http://www.jta.org/news/article/2012/09/28/3108236/lawmakers-call-on-eu-to-designate-hezbollah-as-terrorist

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz