FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 octobre 2012

Michel Garroté, réd en chef – Cela se passe en France. Hélas, cela fait du bruit – aussi – hors de France. La géopolitique de Hollande, c’est lorsqu’il change de trajectoire, au siège de l’ONU à New York, pour éviter Ségolène Royal, afin de ne pas énerver Valérie Trierweiler. La géopolitique internationale de la France, vu de l’étranger, c’est souvent la « première dame ». Moi, je n’y peut rien. C’est ainsi.

Et dans ce contexte halluciné, le fait que deux journalistes, Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet, viennent de publier leur livre « Valérie Trierweiler, la frondeuse », une biographie de la compagne de Hollande, voilà qui n’aurait pas dû poser problème, même si cet ouvrage comporte, quelques lignes, sur la vie « privée » de Trierweiler. Vie « privée » ? Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet mentionnent dans leur livre, en quelques mots, les amours de la journaliste socialiste Valérie Trierweiler de chez Paris-Match, y compris sa liaison avec le Président UMP du Conseil Général des Hauts-de-Seine, l’homme de droite Patrick Devedjian.

La réaction de Valérie Trierweiler, une fois de plus, c’est de recourir à la justice. Elle porte plainte, pour « diffamation et atteinte à la vie privée », contre Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet. Seulement voilà, Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet ne se laisseront pas intimider par cette dame, qui passe son temps à porter plainte et à intenter des procès, à ses propres confrères journalistes. Christophe Jakubyszyn et Alix Bouilhaguet font d’ailleurs savoir qu’ils produiront des preuves devant la justice et qu’ils n’ont pas tout mis dans le livre.

Fin de l’épisode comique.

La suite au prochain numéro de cirque.

Pour ce qui me concerne, en ma qualité de journaliste et essayiste (depuis 1980 tout de même, comme le temps passe, n’est-ce pas), j’écris simplement ceci (posté par courrier intergalactique) à Madame Trierweiler : Vous cherchez désespérément à vous faire aimer des Françaises et des Français. C’était déjà très mal parti avec votre tweet rochellesque et grotesque. Et cela ne s’arrangera pas de sitôt, croyez-moi. Vous ne cessez de faire savoir, à qui de droit, en fait, à tout un chacun, que vous réfléchissez à votre rôle de première dame. Alors que vous devriez réfléchir à ce que vous pourriez faire, de juste et bon, pour le peuple français. Vous consacrez votre temps à porter plainte par-ci et à intenter des procès par-là.

Votre narcissisme affiché a des conséquences proprement dramatiques – et je pèse mes mots – pour la condition des femmes en France et pour leur avenir en politique. Car en effet, la très grande majorité des femmes françaises (et des hommes français aussi d’ailleurs), après le quinquennat, bling bling, ridicule et pipolisé, de Nico et Carla, attendaient un couple exemplaire à L’Elysée. Les Françaises et les Français, après cinq ans de hyper-présidence paranormale, ont voté pour une présidence normale ; normale dans le sens de la sobriété, de la retenue, de l’apaisement.

Je vous avoue qu’en trente-deux ans de journalisme international, je n’ai jamais vu, ni en France, ni ailleurs, une première dame causer autant de préjudices à l’émancipation des femmes ; et autant de torts à la reconnaissance de leur légitime présence dans les sphères politiques et médiatiques. C’est à se demander si vous le faites exprès. Les machos de la politique, eux, doivent jubiler, chaque jour, grâce à – ou à cause de – vous. Maintenant, un livre semblerait alléguer que dans votre prime jeunesse, vous auriez fait l’amour avec Patrick Devedjian. Une journaliste de gauche au lit avec un homme de droite, est-ce à ce point passionnant pour les 65 millions de personnes peuplant la France, à ce point passionnant que vous décidiez de faire de la publicité à ce bouquin en portant plainte ?

Sans votre plainte, 20’000 personnes (sur 65 millions), au grand maximum, auraient peut-être acheté le livre en question (l’acheter étant une chose et le lire une autre). Mais avec votre plainte, tout le monde parle de vous et donc du livre concerné. Encore une fois : c’est à se demander si vous le faites exprès. On ne m’ôtera pas de l’esprit, qu’avec vos plaintes et vos procès à répétition, vous cherchez – consciemment ou inconsciemment – à faire parler de vous. Et par conséquent, je ne crois pas un seul instant, que cela ait un quelconque rapport, avec la diffamation à votre endroit ; et avec l’atteinte à votre vie privée. Si vous aimez tant votre vie privée, alors laissez vos confrères publier ce qu’ils veulent ; et cessez ce battage juridico-médiatique dont l’effet premier est qu’on parle – encore une fois – de vous. Du reste, vous étiez et vous demeurez, une personne publique, au même titre d’ailleurs, que Patrick Devedjian.

Au troisième millénaire, à l’ère de  Bill Clinton & Monica Lewinsky, de Roman Polanski & Samantha Geimer, de DSK, de Wikileaks et de Vatileaks, avec tout cela, la limite entre vie publique et vie privée est amenée à s’estomper. C’est comme cela. Vous êtes journaliste politique. Donc vous savez cela. Et quand bien même seriez-vous devenue ‘Madame Vertu’, cette limite entre vie publique et vie privée, limite qui est amenée à s’estomper, elle vaut – également – pour vous.

Avec toute ma compassion, je vous souhaite, Madame, bon vent.

(posté par courrier intergalactique)

Michel Garroté

Journaliste presque normal résidant sur la planète Terre

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz