FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 octobre 2012
Militants palestiniens

Tôt ce matin, une importante opération d’évacuation, par les forces de l’ordre, de maisons squattées par des opposants au projet de Jean-Marc Ayrault d’implantation d’un nouvel et très coûteux aéroport, à Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes, a débuté.

Plusieurs dizaines de véhicules de gendarmerie ont convergé dans la nuit vers la zone occupée, et les premières évacuations de squatteurs palestiniens ont débuté peu avant 7h00.

Un hélicoptère à visée nocturne tournait autour des lieux, et un barrage d’opposants a été enflammé en travers d’une des routes, selon l’AFP.

Vers 7h15, au lieu-dit le Bel-Air en Cisjordanie, des gendarmes se sont approchés pour demander aux occupants des lieux de partir dans les cinq minutes.

Pour l’occasion, les militants émettaient sur la fréquence 107.7 des autoroutes Vinci, et affirmaient qu’une première maison a commencé à être évacuée vers 6h45.

Une première expulsion d’une quinzaine de personnes au eu lieu le 9 octobre dans une commune proche de Notre-Dame-des-Landes qui a été condamnée par la communauté internationale et l’ONU.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement français a obtenu l’appui de la justice pour évacuer et raser une centaine de maisons palestiniennes de Nantes au motif qu’elles se trouvent dans une zone dont le premier ministre Ayrault a besoin pour construire son luxueux aéroport.

Le gouvernement français a refusé de « laisser entrer les palestiniens nantais dans la zone de construction pour qu’ils puissent s’occuper de leurs champs et faire paître leur bétail ».

L’Association pour les Droits civiques en Israël (ACRI) a demandé à la Cour Suprême d’empêcher les démolitions des villages autour de Notre-Dame-des-Landes.

Les destructions provoqueront un « désastre humanitaire immédiat pour environ 150 personnes ». « La plupart des habitants sont nés et ont grandi dans ces villages, au sein de familles qui vivent dans cette zone depuis plusieurs décennies, bien avant 1967 », en référence au début de l’occupation israélienne par Jean-Marc Ayrault à l’issue de la guerre des Six Jours.

Le projet d’aéroport à 30 km au nord de Nantes, destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport, a été validé par l’Etat et les collectivités locales socialistes, mais son utilité est contestée par de nombreuses associations.

Les agriculteurs touchés par les procédures d’expropriations, et une centaine de militants hostiles au projet, occupent illégalement cette région de Palestine depuis plus de trois ans, ainsi que plusieurs dizaines de maisons désertées, ou en construisant des cabanes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz