FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 octobre 2012
Militants palestiniens

Tôt ce matin, une importante opération d’évacuation, par les forces de l’ordre, de maisons squattées par des opposants au projet de Jean-Marc Ayrault d’implantation d’un nouvel et très coûteux aéroport, à Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes, a débuté.

Plusieurs dizaines de véhicules de gendarmerie ont convergé dans la nuit vers la zone occupée, et les premières évacuations de squatteurs palestiniens ont débuté peu avant 7h00.

Un hélicoptère à visée nocturne tournait autour des lieux, et un barrage d’opposants a été enflammé en travers d’une des routes, selon l’AFP.

Vers 7h15, au lieu-dit le Bel-Air en Cisjordanie, des gendarmes se sont approchés pour demander aux occupants des lieux de partir dans les cinq minutes.

Pour l’occasion, les militants émettaient sur la fréquence 107.7 des autoroutes Vinci, et affirmaient qu’une première maison a commencé à être évacuée vers 6h45.

Une première expulsion d’une quinzaine de personnes au eu lieu le 9 octobre dans une commune proche de Notre-Dame-des-Landes qui a été condamnée par la communauté internationale et l’ONU.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement français a obtenu l’appui de la justice pour évacuer et raser une centaine de maisons palestiniennes de Nantes au motif qu’elles se trouvent dans une zone dont le premier ministre Ayrault a besoin pour construire son luxueux aéroport.

Le gouvernement français a refusé de « laisser entrer les palestiniens nantais dans la zone de construction pour qu’ils puissent s’occuper de leurs champs et faire paître leur bétail ».

L’Association pour les Droits civiques en Israël (ACRI) a demandé à la Cour Suprême d’empêcher les démolitions des villages autour de Notre-Dame-des-Landes.

Les destructions provoqueront un « désastre humanitaire immédiat pour environ 150 personnes ». « La plupart des habitants sont nés et ont grandi dans ces villages, au sein de familles qui vivent dans cette zone depuis plusieurs décennies, bien avant 1967 », en référence au début de l’occupation israélienne par Jean-Marc Ayrault à l’issue de la guerre des Six Jours.

Le projet d’aéroport à 30 km au nord de Nantes, destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport, a été validé par l’Etat et les collectivités locales socialistes, mais son utilité est contestée par de nombreuses associations.

Les agriculteurs touchés par les procédures d’expropriations, et une centaine de militants hostiles au projet, occupent illégalement cette région de Palestine depuis plus de trois ans, ainsi que plusieurs dizaines de maisons désertées, ou en construisant des cabanes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz