FLASH
[24/03/2017] Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 octobre 2012
Militants palestiniens

Tôt ce matin, une importante opération d’évacuation, par les forces de l’ordre, de maisons squattées par des opposants au projet de Jean-Marc Ayrault d’implantation d’un nouvel et très coûteux aéroport, à Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes, a débuté.

Plusieurs dizaines de véhicules de gendarmerie ont convergé dans la nuit vers la zone occupée, et les premières évacuations de squatteurs palestiniens ont débuté peu avant 7h00.

Un hélicoptère à visée nocturne tournait autour des lieux, et un barrage d’opposants a été enflammé en travers d’une des routes, selon l’AFP.

Vers 7h15, au lieu-dit le Bel-Air en Cisjordanie, des gendarmes se sont approchés pour demander aux occupants des lieux de partir dans les cinq minutes.

Pour l’occasion, les militants émettaient sur la fréquence 107.7 des autoroutes Vinci, et affirmaient qu’une première maison a commencé à être évacuée vers 6h45.

Une première expulsion d’une quinzaine de personnes au eu lieu le 9 octobre dans une commune proche de Notre-Dame-des-Landes qui a été condamnée par la communauté internationale et l’ONU.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement français a obtenu l’appui de la justice pour évacuer et raser une centaine de maisons palestiniennes de Nantes au motif qu’elles se trouvent dans une zone dont le premier ministre Ayrault a besoin pour construire son luxueux aéroport.

Le gouvernement français a refusé de « laisser entrer les palestiniens nantais dans la zone de construction pour qu’ils puissent s’occuper de leurs champs et faire paître leur bétail ».

L’Association pour les Droits civiques en Israël (ACRI) a demandé à la Cour Suprême d’empêcher les démolitions des villages autour de Notre-Dame-des-Landes.

Les destructions provoqueront un « désastre humanitaire immédiat pour environ 150 personnes ». « La plupart des habitants sont nés et ont grandi dans ces villages, au sein de familles qui vivent dans cette zone depuis plusieurs décennies, bien avant 1967 », en référence au début de l’occupation israélienne par Jean-Marc Ayrault à l’issue de la guerre des Six Jours.

Le projet d’aéroport à 30 km au nord de Nantes, destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport, a été validé par l’Etat et les collectivités locales socialistes, mais son utilité est contestée par de nombreuses associations.

Les agriculteurs touchés par les procédures d’expropriations, et une centaine de militants hostiles au projet, occupent illégalement cette région de Palestine depuis plus de trois ans, ainsi que plusieurs dizaines de maisons désertées, ou en construisant des cabanes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz