FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 octobre 2012

Difficile pour un président d’université de déposer plainte contre des extrémistes de gauche, affinités socialistes avec le Front de Gauche obligent.

Mais la coupe a débordé vendredi 12 octobre, vers 16h30, lorsque la police a interpelé trois activistes d’extrême gauche armés de poings américains et de bombes lacrymogènes pourchassant un étudiant d’extrême droite, dans le campus de droit, alors qu’il distribuait des tracts.

L’omertà est de rigueur. Même si une employée de la fac témoigne avoir vu « des étudiants armés courir sur le campus », sa collègue s’empressant d’ajouter : « je ne veux pas d’article dans le journal ! ». « Il ne faut pas accorder plus d’importance à un événement qui n’en mérite pas ! ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le 25 juin dernier, le tribunal correctionnel de Nancy avait déjà condamné deux barbouzes d’extrême gauche pour violences volontaires contre des jeunes qui aimaient trop la France à leur goût.

« Les Fascistes de demain se feront appeler antifascistes » disait Winston Churchill, visionnaire. A Nancy les militants d’extrême gauche se nomment « antifa », antifasciste en abrégé.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz