FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 octobre 2012

Le général Wissam al-Hassan, chef des renseignements de la police libanaise a été tué vendredi dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth, faisant craindre une reprise des assassinats qui avaient visé entre 2005 et 2008 des personnalités hostiles à Damas, ancienne puissance de tutelle.

L’attaque a fait deux autres morts et près d’une centaine de blessés, a indiqué le ministre de la Santé Ali Hassan Khalil.

L’attentat a visé le chef des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI), le général Wissam al-Hassan, décédé dans l’explosion,  un musulman sunnite proche de Saad Hariri, chef de l’opposition libanaise opposée au régime de Damas. Il était pressenti pour prendre la tête des FSI à la fin de l’année.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les renseignements des FSI avaient joué un rôle premier dans l’arrestation le 9 août, de l’ex-ministre libanais Michel Samaha, un partisan du régime syrien, dans le cadre d’une affaire d’explosifs saisis qui devaient être notamment placés dans le nord du Liban. Un leader de l’opposition, Samir Geagea, a affirmé que le général se « déplaçait avec des mesures de sécurité exceptionnelles ». « Il avait installé sa femme et ses enfants à Paris car il se savait visé« , a-t-il ajouté.

Selon nos premières informations, l’attentat porte la signature du Hezbollah, groupe terroriste financé par l’Iran, et principale force militaire libanaise.

La France et l’Europe refusent de classer le Hezbollah en tant que groupe terroriste, malgré l’insistance des Etats Unis, aussi ne sera-t-il fait aucune mention de leur possible implication dans les grands médias.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz