FLASH
[23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2012
Ecole algérienne

A Aulnay-sous-bois en France, une professeur de mathématiques du collège Victor-Hugo a fait une remontrance à un élève qui n’a pas apprécié. Il lui a mis un coup de tête et lui a cassé le nez. L’élève a été interpellé. Une enquête pour violences a été ouverte.

L’enseignante a le nez fracturé, elle a été conduite à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.

A Alès, mardi dernier, à la sortie des classes, la maman d’une écolière de maternelle veut réprimander un enfant qui s’en est pris à sa fille. La maîtresse s’interpose et lui explique que l’équipe enseignante a fait le nécessaire, et que la mère n’a pas à intervenir directement.

La maman n’a pas apprécié, retire son foulard de la tête, et tente d’étrangler l’institutrice. Elle était en train de serrer lorsque les personnes présentes l’ont arrêté.

Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel d’Alès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Amiens, un élève du lycée professionnel de l’Acheuléen a été mis en examen pour avoir agressé une enseignante de mathématiques au gaz lacrymogène.

A Marseille, samedi dernier, un enseignant a été tabassé par trois étudiants qui n’appartenaient pas à sa classe. Suite à cela, les enseignants ont décidé de faire grève pendant une journée. Les trois jeunes coupables ne seront pas forcément renvoyés.

Et « pour trois faits divers dont parlent tous les journaux, il y en a des dizaines dont on ne parle pas et qui laissent les enseignants dépourvus et souvent psychologiquement affectés », explique Marie-Pierre Longuet, responsable à l’association Autonome de solidarité laïque (ASL42).

Mais rien de tout cela ne doit surprendre…

En Algérie, les professeurs sont de plus en plus victimes de violences de la part des élèves : il y a déjà plus 1000 agressions répertoriées depuis le début de l’année, rapporte le site algerie-focus.com qui cite Latifa Remki, directrice des activités culturelles et sportives et de l’action sociale au ministère de l’Education nationale (1), et il y en avait 6000 en 2009/2010, ce qui laisse supposer que les comptes de l’année ne sont pas encore faits.

Et là, pas de Vladimir ou de Kevin, on ne pourra pas dire que les élèves ne sont pas musulmans, ni que l’islam n’a rien à voir là dedans, ni qu’il ne faut pas faire d’amalgames.

Ce qui est inquiétant, puisque ces racailles importent du pays leurs habitudes culturelles, c’est qu’en 2011, toujours en Algérie, il y a eu 40 043 cas de violence entre élèves ! 40 043…

La France a encore un peu de marge, mais pour combien de temps, au rythme de cette saloperie d’immigration à pas forcé ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.algerie-focus.com/blog/2012/10/18/algerie-sos-enseignants-en-danger/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz