FLASH
France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2012
Ecole algérienne

A Aulnay-sous-bois en France, une professeur de mathématiques du collège Victor-Hugo a fait une remontrance à un élève qui n’a pas apprécié. Il lui a mis un coup de tête et lui a cassé le nez. L’élève a été interpellé. Une enquête pour violences a été ouverte.

L’enseignante a le nez fracturé, elle a été conduite à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.

A Alès, mardi dernier, à la sortie des classes, la maman d’une écolière de maternelle veut réprimander un enfant qui s’en est pris à sa fille. La maîtresse s’interpose et lui explique que l’équipe enseignante a fait le nécessaire, et que la mère n’a pas à intervenir directement.

La maman n’a pas apprécié, retire son foulard de la tête, et tente d’étrangler l’institutrice. Elle était en train de serrer lorsque les personnes présentes l’ont arrêté.

Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel d’Alès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Amiens, un élève du lycée professionnel de l’Acheuléen a été mis en examen pour avoir agressé une enseignante de mathématiques au gaz lacrymogène.

A Marseille, samedi dernier, un enseignant a été tabassé par trois étudiants qui n’appartenaient pas à sa classe. Suite à cela, les enseignants ont décidé de faire grève pendant une journée. Les trois jeunes coupables ne seront pas forcément renvoyés.

Et « pour trois faits divers dont parlent tous les journaux, il y en a des dizaines dont on ne parle pas et qui laissent les enseignants dépourvus et souvent psychologiquement affectés », explique Marie-Pierre Longuet, responsable à l’association Autonome de solidarité laïque (ASL42).

Mais rien de tout cela ne doit surprendre…

En Algérie, les professeurs sont de plus en plus victimes de violences de la part des élèves : il y a déjà plus 1000 agressions répertoriées depuis le début de l’année, rapporte le site algerie-focus.com qui cite Latifa Remki, directrice des activités culturelles et sportives et de l’action sociale au ministère de l’Education nationale (1), et il y en avait 6000 en 2009/2010, ce qui laisse supposer que les comptes de l’année ne sont pas encore faits.

Et là, pas de Vladimir ou de Kevin, on ne pourra pas dire que les élèves ne sont pas musulmans, ni que l’islam n’a rien à voir là dedans, ni qu’il ne faut pas faire d’amalgames.

Ce qui est inquiétant, puisque ces racailles importent du pays leurs habitudes culturelles, c’est qu’en 2011, toujours en Algérie, il y a eu 40 043 cas de violence entre élèves ! 40 043…

La France a encore un peu de marge, mais pour combien de temps, au rythme de cette saloperie d’immigration à pas forcé ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.algerie-focus.com/blog/2012/10/18/algerie-sos-enseignants-en-danger/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz