FLASH
Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 25 octobre 2012

J’ai apprécié la lecture de ce cri de révolte de Pamela Geller contre la trahison d’Obama et sa duplicité et je n’ai pas résisté au plaisir de traduire le texte. Rosaly.

Exclusif : Pamela Geller attaque Obama sur Benghazi « la politique pro-djihadiste » du Président

“En dépit des mensonges de l’administration Obama et l’exploitation odieuse du massacre de notre ambassadeur en Libye et de trois de ses attachés, dans le but de faire adopter le vote de la loi barbare sur le blasphème, conformément à la charia, la vérité sur l’acte de guerre perpétré contre notre grande nation le 11 septembre 2012 commence à se dévoiler au grand jour. La lumière du soleil de la vérité filtre à travers les fissures des parois de la désinformation et de la tromperie des médias corrompus et complices.

En effet, il s’avère que l’ambassadeur américain en Libye, Chris Stevens, avait mis en garde l’Administration Obama dans des courriels contre la montée de «l’extrémisme islamique” en Libye et avait même averti que le “le drapeau d’Al-Qaïda” flottait à Benghazi et ce, plusieurs mois avant d’être assassiné par ces mêmes jihadistes islamiques. Il avait aussi informé de l’ attaque contre le consulat américain à Benghazi en juin dernier, perpétré par “un groupe islamiste extrémiste», « La Brigade du cheikh emprisonné, Omar Abdul-Rahman » Omar Abdel Rahman, le cheikh aveugle, a été le cerveau du premier attentat à la bombe en 1993 contre le World Trade Center. Il est actuellement incarcéré aux États-Unis.

Le leader de l’attaque jihadiste contre le consulat américain de Benghazi et de l’assassinat atroce de l’Ambassadeur et de trois de ses diplomates, est un ancien détenu de Guantanamo, membre d’Al-Qaïda et lié à Oussama ben Laden. La réponse du président fut de mentir pour couvrir le jihad.

Le département d’Etat de l’Administration Obama a d’abord incriminé notre liberté d’expression, pour expliquer les attaques contre nos ambassades en Egypte et en Libye, alors qu’il avait été informé dans les 24 heures qui suivirent l’attaque du consulat à Benghazi, qu’il s’agissait d’un attentat terroriste, préparé des semaines à l’avance. Et il a menti, même si il y avait un drone américain au dessus du consulat au moment de l’assaut, qui aurait pu permettre une riposte américaine plus rapide.

Et il a menti, alors qu’il savait dès le début, comme signalé sur mon site web AtlasShrugs.com le 13 septembre, que la demande de libération du cheikh aveugle était le véritable motif de l’attaque contre l’ambassade américaine au Caire. Mais les responsables de cette ambassade publièrent immédiatement, après l’attaque, la déclaration suivante: «. Nous condamnons les efforts continus, de certains individus malintentionnés, de blesser les sentiments religieux des musulmans. » Et d’ajouter: «Nous rejetons fermement les actions de ceux qui abusent du droit universel à la liberté d’expression pour blesser les convictions religieuses d’autrui. ”

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au lieu de protéger notre grande nation et informer le peuple américain de l’ acte de guerre perpétré à son encontre, Obama a préféré mentir, blâmer l’Amérique et incriminer notre liberté la plus fondamentale : la liberté d’expression.

Il ne s’agissait pas du tout d’une manifestation de protestation contre la liberté d’expression devant le consulat américain de Benghazi, comme l’affirmèrent à maintes reprises Obama et sa clique (Hilary Clinton, Susan Rice, Jay Carney, Joe Biden).

Et pourtant, après les attentats, l’administration Obama dépensa 75,000 $ en annonces, afin de présente des excuses, au Pakistan, pour nos droits à la liberté d’expression !

Qu’a obtenu Obama par sa campagne d’excuses pro-charia au Pakistan?. Il a seulement cautionné la loi brutale et barbare de la charia : le délit de blasphème, opposé au respect des droits de l’homme.

Et je m’attends à ce qu’Obama envisage la libération du cheick aveugle, s’il venait à gagner les élections, véritable raison des émeutes du Caire devant l’ambassade américaine.

Obama n’est pas seulement un mauvais président, il est aussi en guerre contre le peuple américain, comme je l’ai démontré en détail il ya deux ans dans mon livre «La présidence Post-américaine:.Guerre – L’administration Obama contre l’Amérique”

Si seulement les médias avaient un brin d’éthique ou d’ojectivité, l’Administration Obama serait éjectée pour sa trahison, sa reddition face au jihad en Egypte et en Libye.

Obama continue à n’éprouver aucune gêne, aucun remords à l’égard de ses défaillances, pourtant homériques, en politique étrangère, qui conduisirent aux attentats du 11 septembre 2012.

Mais cela ne date pas d’hier. Obama n’a jamais pris aucune responsabilité pour empêcher des groupes islamistes radicaux de prendre le pouvoir dans les pays du Moyen Orient et d’Afrique, autrefois alliés fiables des U.S.A, bien au contraire, il a contribué à leur réussite!

Obama a travaillé avec ardeur, dès le début de sa présidence, pour amener les Frères musulmans au pouvoir en Egypte. Cinq mois, après le début de sa présidence, il invita les Frères musulmans, alors interdits en Egypte, à son discours de soumission à l’ Al-Azhar au Caire en Juin 2009.

Les manifestations de haine se poursuivent au Caire, et les terribles conséquences de la capitulation islamique de Barack Obama continueront à se multiplier. Le désastreux échec de la politique étrangère de notre président anti-liberté mènera à des résultats catastrophiques.

Le nombre de morts s’ accumule sous la politique pro-jihadiste d’Obama. L’attaque contre notre ambassade était un acte de guerre. Le massacre de notre ambassadeur et de trois diplomates en Libye était un acte de guerre.. Mais au lieu d’agir contre nos ennemis, le président a blâmé l’Amérique. Le président a blâmé la Constitution . Obama a blâmé le Premier Amendement.

Plus il échoue … plus il échoue. Ceci est de la haute trahison. L’enemedia exalte la trahison, comme s’il s’agissait de patriotisme, mais diabolise ceux qui aiment la liberté et les patriotes.

Amérique, il est minuit passé ! »

Pamela Geller Atlas Shrugs – Stop Islamisation of America

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz