FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 octobre 2012


Spectacle de guerre civile, hier matin, aux Fontaines à Tours : treize véhicules et un local à poubelles ont été réduits en cendres.

Les habitants se sont réveillés, hier matin, au son des sirènes de pompiers. Des incendies volontaires ont détruit dix véhicules, endommagé quatorze autres et un local à poubelles.

Place Ingres, hier matin, au beau milieu du quartier des Fontaines, les habitants contemplaient, incrédules, le spectacle des voitures calcinées. Quelques heures plus tôt, la plupart des riverains avaient été réveillés par les sirènes des pompiers. Parfois aussi par le bruit fait par les vitres des véhicules en train d’exploser.

« Je croyais que c’étaient des pétards ou même des coups de feu », explique une voisine. «Je suis descendue et j’ai vu plein de gens qui regardaient. D’habitude, je gare ma voiture ici… »

« On a le droit à ce genre de choses une fois par an », commente un retraité qui habite le quartier. «Cela fait peur. Et comment vont faire tous ces gens pour aller travailler demain matin ? »

« C’est un véhicule qu’on a depuis cinq mois, indique un jeune coupe. La police nous a réveillé ce matin pour nous dire que notre voiture avait été endommagée. Nous avons appelé notre assureur mais il faudra le recontacter demain. Nous travaillons tous les deux et nous avons besoin d’une voiture pour aller au travail. » Choqués par l’événement – ils envisagent « de chercher un autre logement », sans savoir que c’est ainsi que les musulmans chassent les peuples de leurs terres, en semant la peur, la violence, la mort.

Place Charles-Garnier, le spectacle n’était pas très différent. Une femme, mère de quatre enfants en bas âge, se lamentait devant son véhicule réduit en cendres.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Total, dix voitures brûlées, quatorze endommagées, deux ont les vitres brisées.

La directrice départementale de la sécurité publique, le commissaire Brigitte Pommereau, promettait dès hier « de mettre tous les moyens en œuvre pour identifier les auteurs ». Identifier ? Pourquoi faire ? Ils ressortent du poste après quelques heures, libres.

Hier, vers 19 h, l’intifada avait repris, les pompiers sont intervenus pour éteindre un nouveau feu de voitures.

C’est ainsi chaque année, c’est ainsi qu’ils fêtent l’aïd.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz