FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 29 octobre 2012

Descendre dans la rue ? Chiche!

Le sectarisme des socialistes au pouvoir risque fort d’attiser les indignations d’une société qui se droitise. Dimanche, Jean-François Copé a envisagé d’appeler, s’il est élu à la tête de l’UMP, à une grande manifestation de protestation contre les projets sociétaux ou économiques du gouvernement. Il a cité en exemple la mobilisation du 24 juin 2004 pour la défense de l’école libre (plus d’un million de personnes dans les rues de Paris), qui avait été précédée de nombreux défilés dans les régions. Ce mouvement avait conduit François Mitterrand à retirer son projet d’un grand service public unifié et laïc de l’Education nationale, qui était l’une de ses 110 propositions.

des antiracistes qui n’aiment pas les Blancs

Dans mon livre : « De l’urgence d’être réactionnaire » (PUF et, depuis deux semaines, collection J’ai Lu), je soutiens pour ma part l’éventualité d’une « insurrection civique », en constatant: « Nombreux sont les Français qui en ont plus qu’assez de se faire malmener, ridiculiser, enfumer par des démocrates qui n’aiment pas le peuple, des humanistes qui n’aiment pas les gens, des journalistes qui n’aiment pas les faits, des antiracistes qui n’aiment pas les Blancs, des progressistes qui aiment tellement les pauvres qu’ils sont prêts à en faire venir toujours davantage ». Si le PS, politiquement omniprésent mais idéologiquement aux abois, devait persister dans son enfermement, le peuple excédé pourrait bien l’aider à redescendre sur terre.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La brutalité des propos tenus contre la droite par les leaders du PS, ce week-end à Toulouse, révèle la panique qui est en train d’envahir ce parti, justement qualifié d’ »astre mort » par Jean-Luc Mélenchon.

Harlem Désir, le nouvel apparatchik du PS désigné après un simulacre de démocratie, s’est surpassé dans la diabolisation de ses adversaires, en dénonçant la « droite haineuse », l’UMP « en voie de lepénisation », le « duel de réactionnaires » entre Fillon et Copé, etc. Cette même violence dans les propos, signe d’une incapacité à admettre la contradiction et à argumenter, s’est installée dans la presse de gauche confrontée à la fois à l’amateurisme de son gouvernement et à la perte de crédit de son autre candidat, Barack Obama. Le manichéisme qui l’habite fait par exemple écrire à l’éditorialiste de Libération, ce lundi à propos des élections américaines, que Mitt Romney « représente l’aile dure tendance taliban du parti républicain, prête à faire régresser (les Etats-Unis) à l’âge de pierre ». Le recours aux outrances, caricatures, intolérances et autre fanatismes qui parcourent la gauche désemparée mais persuadée d’avoir raison, laisse voir chez elle la tentation d’une fuite en avant et d’un abus de pouvoir.

Oui, les Français doivent se tenir prêts à descendre éventuellement dans la rue. En seriez-vous ?

Je participerai, mardi, à On refait le monde sur RTL (19h15-20h)

© Ivan Rioufol, publié avec son aimable autorisation. L’article original peut être consulté sur le blog d’Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz