FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 novembre 2012


La DCRI est à nouveau critiquée pour son inaction dans l’affaire Merah suite à de nouvelles révélations.

Selon Libération, qui publie des extraits des auditions de deux policiers toulousains, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) aurait volontairement ralenti les investigations concernant Mohamed Merah. Et ce alors même qu’elle avait été alertée de la dangerosité du jeune homme.

Les policiers toulousains du Renseignement avaient envisagé de transmettre le dossier de Mohamed Merah au parquet antiterroriste dès juin 2011, a révélé Libération. Mais les supérieurs hiérarchiques de la DCRI n’auraient pas réagi à cette requête.

Dans un rapport datant du 15 juin 2011, le directeur de la DCRI de Toulouse, Christian Ballé-Andui, et l’agent chargé du suivi de Merah évoquent un « potentiel de dangerosité élevé ».

Les deux hommes ne reçoivent alors aucun retour de la part de leur hiérarchie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est seulement 5 mois plus tard qu’un « debriefing préventif » est réalisé par la DCRI.

Mais là encore, aucun lien « entre Mohamed Merah et un éventuel réseau jihadiste » n’est fait.

D’après les policiers toulousains, ce débriefing débouche sur une diminution du « degré de surveillance relative à Mohamed Merah ». « On ne travaillait plus directement sur lui », confie un des deux policiers.

La DCRI suit une mauvaise piste

Mais, selon le journal, ce ne sont pas les seules erreurs de la DCRI.

Après la tuerie de Montauban, Christian Ballé-Andui alerte ses supérieurs d’une probable piste islamiste. L’homme sait en effet que le régiment de Montauban, qui a été pris pour cible par Merah, « revenait de rotation en Afghanistan ».

Mais là encore, sa hiérarchie ne se fie pas à son intuition et examine avec attention « la piste de l’ultra-droite », mettant en attente la piste sur le salafisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/31/1478960-affaire-merah-la-dcri-a-nouveau-critiquee-pour-son-inaction.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz