FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 novembre 2012

Après trois ans de résistance citoyenne, le maire socialiste d’Erstein, Jean-Marc Willer, a mordu la poussière : sa mosquée n’a pas été construite.

Au printemps 2009, le maire socialiste piège les habitants d’un quartier résidentiel d’Erstein en annonçant l’ouverture prochaine d’une épicerie en face de l’école du Briehly. Les gens sont ravis d’avoir à nouveau un commerce de proximité près de chez eux.

Mais la réalité est tout autre.

En fait d’épicerie, fin octobre 2009, le maire prévient qu’une mosquée (cofinancé par la mairie, mais il le cachera), remplacera l’épicerie.

Réunion publique le 6 novembre 2009. Le maire refuse de tenir compte de l’avis des riverains, et en rajoute une couche : les Turcs disposeront aussi d’une salle de danse et de musique. Les problèmes de stationnement, de circulation, de nuisance ? Le maire s’en moque, il ricane et prend les citoyens de haut.

S’engage alors un bras de fer de trois ans.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

S’estimant au dessus des lois, le maire signe un permis de construire qui ne respecte pas la règlementation, ni le plan d’occupation du sol.

Mal lui en a pris. Les habitants ne se laissent pas faire.

Réunis dans une association, ils chargent Me Pierre-Marie Bonneau, avocat au barreau de Toulouse, de déposer un recours contre le permis.

Le 13 septembre 2012, le Tribunal administratif annule le permis de construire irrégulier.

Le petit maire s’entête et fait appel. Pire encore, il autorise les turcs à poursuivre les travaux en toute illégalité, et refuse de leur faire dresser procès-verbal.

Le 25 octobre, naturellement, la Cour administrative d’appel de Nancy confirme : le permis de construire est annulé.

Le maire pensait peut-être acheter les voix des musulmans sur le dos des habitants d’Erstein

Mais sachant qu’il allait perdre, le maire socialiste, qui a probablement pensé pouvoir acheter les voix des musulmans sur le dos des habitants d’Erstein, avait déjà accordé un nouveau permis à l’association turque le 2 juillet 2012, truffé de nouvelles irrégularités.

L’association des riverains à immédiatement chargé Me Bonneau de déposer un nouveau recours, et elle a découvert, entre temps, le pot aux roses :

Alors qu’il était sous le coup d’un recours contre le permis, le maire a fait voter une subvention de 65 000 € aux musulmans pour la construction de la mosquée, et il en a demandé autant au Conseil général du Bas-Rhin, qui a accordé 30 000 €. Que d’irrégularités au regard du droit administratif…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.alsacedabord.org/2012/10/erstein-le-maire-naura-pas-sa-mosquee/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz