FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 novembre 2012

Je dois avouer que le choix, par les membres du Parti Socialiste, d’un délinquant comme président ne pouvait pas me faire plus plaisir. Quelle meilleure preuve du niveau de moralité de cette mafia politique…

Harlem Désir, président de SOS Racisme le jour, délinquant la nuit, avait un emploi fictif à l’« Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants », basée à Lille, et percevait, pour cet emploi fictif, un salaire mensuel de riche (8 900 francs de l’époque).

Il sera condamné le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La prison, ce n’est pas une simple contravention.

D’ailleurs, à propos de contravention, l’élu des socialistes ne les payait pas non plus, s’estimant logiquement au dessus des lois, puisqu’il est socialiste.

Ainsi, il a accumulé une dette astronomique de 80 000 francs (de l’époque) au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992).

Ainsi nous savons maintenant à quelle hauteur la gauche morale place la barre de la moralité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz