FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 novembre 2012

La chute des naturalisations entre 2010 et 2012 résulte d’un « durcissement de l’appréciation des critères », opéré « en catimini » par le précédent gouvernement via des « instructions confidentielles adressées aux préfets », dénonçait fin octobre un rapport du député PS Patrick Mennucci.

Selon son rapport, il y eut une hausse massive du nombre de décisions négatives de naturalisation en 2011 et au premier semestre 2012.

Le nombre de refus de naturalisation est passé de 36.281 en 2010 à 52.855 en 2011, soit une hausse de 45,6%.

Au premier semestre 2012, on comptait déjà 22.151 décisions défavorables.

Les ajournements de dossiers sont passées de 24.133 en 2010 à 38.790 en 2011, soit +60,7%, et les rejets de 3.773 à 6.836, soit +81,2%.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Toujours selon le rapport, le gouvernement Sarkozy transmettait des « fiches d’aides à la décision » et des « fiches pédagogiques » sans en-tête ni signataire, qui durcissaient les critères d’insertion professionnelle et les infractions à la législation sur le séjour.

« Le durcissement… a vraisemblablement été amplifié … après un décret de juin 2010 », estime le rapport, quand les dossiers ont été instruits par les préfectures, alors qu’ils étaient auparavant centralisés dans un bureau spécialisé près de Nantes.

Il aura fallu attendre le gouvernement socialiste, qui croyait révéler une grave faute morale du gouvernement précédent, pour apprendre que Nicolas Sarkozy avait durci les règles.

Mais les Français ont voté pour l’ouverture des vannes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/31/97001-20121031FILWWW00285-un-acces-a-la-nationalite-francaise-entrave.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz