FLASH
Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 novembre 2012

L’analyse de l’évolution du score du GOP (Grand Old Party, ou Républicains) entre 2008 et 2012 dans les différents états, permet de constater des particularités.

Dans le Sud, la progression est plus faible qu’au niveau national, à peine un ou deux points de gagnés, et un score en régression dans certains états.

En revanche, dans l’Ouest intérieur, la progression est beaucoup plus marquée, avec dans certains cas des gains supérieurs à 5 points.

Dans le Nord-Est, la progression est faible, au maximum un ou deux points.

Dans les Grands Lacs, nous constatons une progression significative (de 4 à 6 points).

Il semblerait donc que, parmi les bastions conservateurs, la progression – et donc la mobilisation – ait été plus importante dans l’Ouest intérieur que dans le Sud. Le profil de républicain modéré de Romney n’a semble-t-il guère séduit dans l’ancienne Confédération, alors que les habitants des Grandes Plaines de l’Ouest ont été moins réticents à le soutenir. Est-ce sa foi mormone qui a rebuté certains électeurs de la Bible Belt ? Le souvenir de Romney sauvant les J.O. de 2002 à Salt Lake City lui a-t-il fait gagner des voix dans l’Ouest ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

La progression dans les Grands Lacs me paraît significative, même si elle n’a permis de ne reprendre que l’Indiana, tandis que l’Ohio, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie restaient démocrates avec des marges assez faibles. Je considère que le Nord-Est (à l’exception du New Hampshire) et la côte Pacifique sont perdus pour le GOP et que ce dernier doit impérativement reconquérir ce Midwest des Grands Lacs pour entrer de nouveau à la Maison Blanche.

Le constat est mathématique. Prenons les deux bastions républicains que sont le Sud et l’Ouest intérieur. Le Sud (Texas, Louisiane, Mississippi, Alabama, Géorgie, Arkansas, Tennessee, Floride, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Kentucky, Missouri, West Virginia et Virginia) représente 183 grands électeurs. L’Ouest intérieur (Idaho, Montana, Wyoming, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Nebraska, Kansas, Oklahoma, Utah, Arizona et Alaska) représente 54 grands électeurs.

Cela signifie que les bastions conservateurs assurent au GOP 237 grands électeurs en cas de carton plein, il en faut 270 pour être élu Président.

La conclusion s’impose : il faut gagner au-delà de ces bastions pour emporter la Maison Blanche.

C’est la raison pour laquelle la reconquête du Midwest et des Grands Lacs doit à mes yeux être une priorité pour le parti républicain, car c’est cette partie du pays qui est susceptible de basculer dans son camp, en se concentrant sur l’Ohio, l’Iowa, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Benax pour Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz