FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 10 novembre 2012

PARIS (Reuters) – Les musulmans de France souhaitent être associés à la « cause nationale » décrétée par François Hollande pour assurer la sécurité des juifs, a déclaré jeudi Abdallah Zekri, le président de l’observatoire contre l’islamophobie.

Les musulmans de France sont jaloux des Juifs de France. Ils veulent être protégés contre leurs ennemis vilains islamophobes.

François Hollande a fait de la sécurité des juifs de France « une cause nationale » lors d’un hommage le 1er novembre aux victimes de Mohamed Merah, qui avait abattu trois enfants juifs et un rabbin en mars dernier.

« Vu la montée des actes islamophobes et le racisme anti-musulman, nous souhaitons une déclaration solennelle du président de la République, qu’il associe également les musulmans français à cette cause nationale », a-t-il déclaré à la sortie d’un entretien avec Jean-Marc Ayrault.

Abdallah Zekri, qui était accompagné du président du Conseil français du culte musulman Mohamed Moussaoui, s’est par ailleurs ému de la montée des actes d’islamophobie comme l’occupation de la mosquée de Poitiers par des militants de Génération identitaire, un mouvement d’extrême droite. (Un rien les émeut ces braves gens !)

Personnellement, je les trouve ridicules. Parfois ils m’amusent, parfois ils m’énervent, mais ils restent néanmoins dangereux, à se faire passer pour les éternelles victimes, alors que la majorité des agresseurs antisémites sont des musulmans.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

Les musulmans de France se sentent délaissés et peut-être trahis par celui qu’ils ont aidé à arriver au pouvoir suprême et se rappellent à son bon souvenir.

Les éternels « stigmatisés » de France sont jaloux de la communauté juive de France et vont pleurnicher chez François Hollande, selon leurs bonnes vielles habitudes !

Dans la pratique de cet art, qui consiste à inverser la réalité, à se victimiser, art dans lequel ils excellent, ils occultent le fait que ce sont des voyous musulmans de France, des antisémites musulmans de France, qui agressent, violent, terrorisent, lynchent et assassinent les Juifs de France et les non musulmans, et très, très rarement le contraire.

Selon une tactique bien rodée, ils adorent se faire passer pour les victimes, afin d’obtenir de plus en plus de concessions des Autorités et arriver peu à peu à faire appliquer la censure, le délit de blasphème, si chers à l’OCI.

Il serait temps que les responsables expliquent aux musulmans de France que le fait de s’opposer à une idéologie n’est pas un acte raciste, or l’islam est une idéologie, la pire qui soit, une idéologie totalitaire, raciste, suprémaciste, liberticide, misogyne, qui fait peur, et au nom de laquelle les communautés musulmanes, en Occident, manipulées par les organisations internationales islamistes, essayent d’imposer la charia.

Dans Jihad Watch, R. Spencer donne des conseils aux musulmans pour lutter contre « l’islamophobie ». (Je ne suis pas certaine qu’il soit écouté !)

Toute attaque contre des innocents est hautement répréhensible. Si les musulmans de France pensent être les victimes de soupçons injustifiés, ils peuvent mettre fin à l’islamophobie, sans que ce soit nécessaire de faire appel à F. Hollande.

Voici la marche à suivre :

1. Concentrer leur indignation sur les musulmans qui commettent des actes violents au nom de l’islam, et non sur les non musulmans qui dénoncent ces agissements.

2. Renoncer définitivement, sincèrement, honnêtement en agissant concrètement, et non seulement en proférant des paroles rassurantes, au terrorisme, et s’opposer fermement à la volonté des islamistes de remplacer, de gré ou de force, la constitution française par la sharia.

Et dans la même optique, expliquer clairement à qui ils font allusion quand ils condamnent le meurtre d’innocents, et déclarer sans ambigüité que les non musulmans et les Israéliens sont aussi des personnes innocentes, l’enseigner dans les mosquées et les écoles coraniques et agir en conséquence.

3. Enseigner à nouveau sincèrement et honnêtement, en toute transparence, et sous contrôle, dans les mosquées et les écoles coraniques, qu’il est primordial que les musulmans coexistent pacifiquement, avec les non musulmans, d’égal à égal, pour une période indéterminée et se conformer à cet enseignement.

4. Enseigner, via des programmes internationaux, dans toutes les mosquées de la planète, comment lutter contre les idées du jihad violent et du suprémacisme islamique.

5. Collaborer activement et honnêtement avec les responsables occidentaux, chargés de faire appliquer la loi, à l’ identification et à l’arrestation des jihadistes au sein des communautés musulmanes occidentales.

Si les musulmans adhèrent à ces 5 principes, l’« islamophobie » fondra comme neige au soleil.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz