FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 novembre 2012

Michel Garroté, réd en chefThe Economist estime en couverture de son nouveau numéro que la France est une bombe à retardement au cœur de l’Europe. L’image utilisée est composée de sept baguettes de pain entourées d’un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée. Selon The Economist, la France pourrait devenir le plus grand danger pour la monnaie unique européenne et la crise pourrait frapper dès l’an prochain.

The Economist écrit à propos de Hollande et d’Ayrault : ni M. Hollande ni M. Ayrault ne semblent être le genre de leader suffisamment courageux, capable d’imposer des réformes à l’encontre d’une opposition généralisée. Le gouvernement a semblé devenir plus réaliste sur la gravité de la situation et comprendre la nécessité de réforme. On peut craindre que ces récents changements d’orientation soient trop tardifs et insuffisants. Si les marchés ont été indulgents jusqu’ici, tôt ou tard le vent va tourner.

The Economist déplore une économie stagnante, un chômage élevé, un déficit commercial abyssal, poids de l’Etat démesuré et un climat des affaires qui s’est détérioré avec les hausses d’impôts décidées par Hollande.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz