FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 novembre 2012

Cardinal Ravasi

Michel Garroté, réd en chef – A propos du récent conflit Israël / Gaza, le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture, ose cette déclaration ahurissante : « c’est un cri universel, qui résonne encore de nos jours. Les enfants meurent à Gaza et le cri des mères est le cri continuel ». Le cardinal ose cela lors de la présentation officielle du troisième tome de « Jésus de Nazareth » de Benoît XVI. Assistent à cette présentation, outre le cardinal Gianfranco Ravasi, d’une part la théologienne Maria Clara Bingemer ; et d’autre part, le Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Cela se passe en novembre 2012 au Vatican. L’on retiendra que pour faire la promotion du livre de Benoît XVI, le cardinal Gianfranco Ravasi ne trouve rien de mieux que le Hamastan : en alléguant que les Juifs Israéliens assassineraient des enfants. Au même moment, des enfants meurent dans des dizaines de pays totalitaires et/ou miséreux. Mais le seul exemple qui vient à l’esprit du cardinal, ce sont les boucliers humains utilisés par le régime terroriste de Gaza, et cet exemple, il l’utilise pour incriminer l’Etat hébreu.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source :

http://www.zenit.org/article-32602?l=french

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz