FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 24 novembre 2012
Mgr Sabbah et Arafat

Guy Millière – Je me définis comme agnostique. Si l’on insistait, je me dirais chrétien, car mes valeurs essentielles sont celles du christianisme. Elles sont aussi celles du judaïsme, car je n’oublie pas une seule seconde ce que le christianisme doit au judaïsme et ce que le judaïsme et le peuple juif ont apporté à l’humanité entière. Certains Chrétiens, heureusement nombreux, mais pas assez à mes yeux, ne l’oublient pas non plus. C’est le cas de ceux qui écrivent sur dreuz.info, Michel Garroté et l’abbé Arbez. C’est le cas d’évangéliques comme ceux qui m’ont invité à donner une conférence à Genève voici quelques jours, Jean-Marc Thobois, qui dirige Keren Israël, Urs Kasermann, président d’Ebenezer Suisse.

Hélas, ce n’est pas le cas de tous les Chrétiens. Nombre de mouvements protestants se laissent aller à un antisionisme qui, comme tous les antisionismes, frôle très souvent l’antisémitisme.

L’église catholique est toujours porteuse d’ambiguïtés certaines, qui se retrouvent plus encore chez les catholiques traditionnalistes.

Je le dis : je lis parfois les sites catholiques traditionnalistes, et lorsqu’ils défendent le mariage, lorsqu’ils combattent l’avortement, lorsqu’ils se trouvent être la proie de gauchistes hystériques du type des femelles en rut de Femen jouant le rôle de bonnes sœurs nudistes adeptes de la pornographie homosexuelle et prêtes à frapper à coups d’extincteurs, je me retrouverai de leur côté.

Lorsqu’ils s’aventurent sur d’autres terrains, cela peut devenir très différent. Lorsqu’ils adoptent la cause palestinienne, je pense qu’ils parlent de ce qu’ils ne connaissent pas et se laissent aller à des frôlements qu’ils devraient réprouver, si leur éthique est celle qu’ils proclament.

A la faveur de l’agression du Hamas sur Gaza, le blog Le salon beige a repris un article d’Yves Daoudal citant Mgr Sabbah.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2012/11/20/le-patriarche-michel-sabbah-parle-de-gaza.html

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/11/isra%C3%ABlgaza-la-question-de-fond-demeure-derri%C3%A8re-les-bombes.html

Le salon beige et Yves Daoudal auraient vraiment mieux fait de s’abstenir.

Michel Sabbah est ancien patriarche de Jérusalem. Je veux bien penser qu’il est Chrétien, mais il est aussi un militant de la cause palestinienne et un propagandiste qui n’a jamais hésité à fréquenter Yasser Arafat au temps où celui-ci finançait et fomentait des actes terroristes absolument ignobles en Israël. Il a du sang sur les mains et des cadavres sur la conscience, si tant est qu’il ait une conscience. Si certains de ses propos dans le passé n’ont pas été antisémites, leur ressemblance avec des propos antisémites est frappante.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Peut-être a-t-il pensé qu’en adoptant la posture du dhimmi soumis, il épargnerait sa propre vie et celle de milliers de Chrétiens du Proche-Orient. Pour ce qui le concerne, c’est réussi, pour les Chrétiens du Proche-Orient, c’est raté. Pour les Arabes chrétiens vivant sous la coupe de l’Autorité Palestinienne, c’est plus raté encore. Je ne parle pas des Chrétiens de Gaza, il n’y en a plus. Le seul pays de la région où les Arabes chrétiens vivent sans être persécutés ou sans avoir à se soumettre à des diktats est Israël, le pays que Michel Sabbah se plait à fustiger ou à traîner dans la boue.

Plutôt que citer un homme que je pourrais aisément qualifier de suppôt des ennemis des Juifs et des Chrétiens, le Salon Beige et Yves Daoudal, s’ils entendent se situer du côté des valeurs chrétiennes, feraient mieux de ne pas soutenir une cause qui assassine des Juifs, annihile des Chrétiens ou les condamne à fuir. Ils devraient combattre l’islam radical qui est désormais au cœur empoisonné de la « cause palestinienne », refuser les falsifications de l’histoire, souhaiter la délivrance des Arabes de Judée-Samarie et de Gaza, délivrance qui passe par l’écrasement du Hamas et la fin de cette imposture qu’est l’Autorité Palestinienne.  Et ils devraient rendre à Israël l’hommage qu’il mérite pour la protection qu’il assure à des Chrétiens que Michel Sabbah ne cesse de trahir.

Michel Sabbah est ancien patriarche de Jérusalem.

Il est aussi et surtout patriarche du terrorisme palestinien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

PS 1 : Je n’ai pas cité les propos de Michel Sabbah dans mon article. Je le fais ici. « Embargo absurde », dit-il concernant Gaza : sans l’embargo, qui laisse passer tout ce dont la population de Gaza a besoin pour vivre au quotidien, les quantités d’armes et d’explosifs circulant à Gaza seraient démultipliées. Avis à Michel Sabbah, qui fait l’âne pour avoir du foin : les membres du Hamas ne sont pas de gentils pacifistes. « Sentiments d’hostilité permanente envers Israël » suscités par l’embargo, ajoute-t-il ? Et si, par hasard, cette hostilité était omniprésente dans le discours islamiste et dans la charte du Hamas ? Michel Sabbah ajoute ne pas voir en quoi la reconnaissance de l’Autorité palestinienne à l’Onu serait « une initiative contre la paix ». A-t-il écouté une seule fois les discours de Mahmoud Abbas et de ses adjoints ? S’il n’y a pas discerné de haine, de falsification et de soutien au terrorisme, c’est sans doute parce qu’il partage le contenu de ces discours et se place à leur service. Tromper son monde en feignant d’être chrétien ! Et il n’a même pas honte ! « Abou Mazen veut la paix », ajoute Michel Sabbah : phrase particulièrement belle, puisqu’Abou Mazen est le nom de guerre de Mahmoud Abbas. Michel Sabbah est un comique sinistre.

PS 2 : Au moment où j’achevais cet article, j’ai découvert que le cardinal Gianfranco Ravasi, Président du Conseil pour la culture du Vatican, venait de déclarer qu’Israël pratiquait à Gaza le « massacre des innocents » et avait comparé les « assassinats » perpétrés par Israël à Gaza au massacre des bébés par le roi Hérode narré dans le Nouveau Testament (cf. Giulio Meotti, « The Vatican on Gaza: Israël is a Baby-Killer », isralnationalnews.com, 21 novembre 2012). Michel Sabbah n’est donc pas seul au sein de l’Eglise à dire des insanités. Dont acte.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz