FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 décembre 2012

La France islamo-communiste soutient les terroristes du Hamas

Michel Garroté, réd en chef – Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement productif étudie la nationalisation de l’usine Rio Tinto d’aluminium, de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Le scoop, c’est qu’Arnaud Montebourg « étudie ». Il est donc apte à faire des études. C’est un grand bond en avant, comme disait Mao.

Dans le même ordre d’idée, une note des services juridiques de Bercy a validé la faisabilité d’une nationalisation du site de Florange, filiale du groupe Arcelor Mittal, ce que le Premier ministre, a, entre temps, désapprouvé.

Cela nous fait donc un Premier ministre présumé non-communiste, mais deux ministères français qui, en 2012, au 21e siècle, au troisième millénaire, envisagent des nationalisations – une mesure typiquement communiste qui n’a jamais fonctionné – pour soi-disant enrayer la crise économique, en fait pour l’aggraver.

De plus, l’Etat algérien pourrait entrer dans le capital du constructeur automobile français Peugeot SA (PSA). PSA vend beaucoup de véhicules en Algérie. Du coup, l’Etat algérien (à travers son appareil étatique un brin maffieux et répressif) entrerait dans le capital du constructeur privé français.

J’essaye d’imaginer le même schéma en Allemagne ou en Suisse : un grand groupe privé, germanique ou helvétique, augmente ses ventes dans un pays musulman. Et hop, l’appareil étatique de cet Etat musulman devient actionnaire du groupe en question. A ce rythme-là, le capital des entreprises privées allemandes et suisses seraient majoritairement détenues par des Etats étrangers répartis sur cinq continents.

Entre les projets de nationalisations qui ont été proposés (Rio Tinto et Arcelor Mittal version Joseph Staline) et l’ouverture du capital du groupe privé français PSA à un Etat arabo-musulman, sans oublier les investissements massifs de la monarchie islamique du Qatar (très copine avec les terroristes du Hamas) en République laïque française, les socialistes au pouvoir, décidément, se surpassent.

Rouge et Vert – Le futur drapeau français ?

Je vais prendre un exemple très concret. Le groupe alimentaire suisse Nestlé fait, depuis des décennies, une part importante de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis et au Japon. Selon l’aberrante logique socialiste mentionnée ci-dessus, le groupe suisse Nestlé devrait donc normalement avoir comme détenteur de son capital-actions, entre autre, l’Etat nord-américain et l’Etat japonais.

L’on me rétorquera, peut-être, que c’est toujours mieux, que les nationalisations montebourgeoises et bercyniques, que l’Etat algérien et que la monarchie islamique du Qatar.

La droite française a choisi, d’une part, la politique arabe de la France sous De Gaulle, Giscard et tonton ; et d’autre part, l’introduction de la finance islamique dans l’Hexagone, notamment sous Chirac et Sarkozy.

La gauche, quant à elle, deviendrait-elle islamo-communiste ?

« Un certain génie de la France », disait le tonton du Pétainisme Socialiste dans les années 1980.

Le changement c’est comme avant.

En pire.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

La France islamo-communiste : gauchistes et islamistes ensemble.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz