FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 décembre 2012

La France islamo-communiste soutient les terroristes du Hamas

Michel Garroté, réd en chef – Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement productif étudie la nationalisation de l’usine Rio Tinto d’aluminium, de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. Le scoop, c’est qu’Arnaud Montebourg « étudie ». Il est donc apte à faire des études. C’est un grand bond en avant, comme disait Mao.

Dans le même ordre d’idée, une note des services juridiques de Bercy a validé la faisabilité d’une nationalisation du site de Florange, filiale du groupe Arcelor Mittal, ce que le Premier ministre, a, entre temps, désapprouvé.

Cela nous fait donc un Premier ministre présumé non-communiste, mais deux ministères français qui, en 2012, au 21e siècle, au troisième millénaire, envisagent des nationalisations – une mesure typiquement communiste qui n’a jamais fonctionné – pour soi-disant enrayer la crise économique, en fait pour l’aggraver.

De plus, l’Etat algérien pourrait entrer dans le capital du constructeur automobile français Peugeot SA (PSA). PSA vend beaucoup de véhicules en Algérie. Du coup, l’Etat algérien (à travers son appareil étatique un brin maffieux et répressif) entrerait dans le capital du constructeur privé français.

J’essaye d’imaginer le même schéma en Allemagne ou en Suisse : un grand groupe privé, germanique ou helvétique, augmente ses ventes dans un pays musulman. Et hop, l’appareil étatique de cet Etat musulman devient actionnaire du groupe en question. A ce rythme-là, le capital des entreprises privées allemandes et suisses seraient majoritairement détenues par des Etats étrangers répartis sur cinq continents.

Entre les projets de nationalisations qui ont été proposés (Rio Tinto et Arcelor Mittal version Joseph Staline) et l’ouverture du capital du groupe privé français PSA à un Etat arabo-musulman, sans oublier les investissements massifs de la monarchie islamique du Qatar (très copine avec les terroristes du Hamas) en République laïque française, les socialistes au pouvoir, décidément, se surpassent.

Rouge et Vert – Le futur drapeau français ?

Je vais prendre un exemple très concret. Le groupe alimentaire suisse Nestlé fait, depuis des décennies, une part importante de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis et au Japon. Selon l’aberrante logique socialiste mentionnée ci-dessus, le groupe suisse Nestlé devrait donc normalement avoir comme détenteur de son capital-actions, entre autre, l’Etat nord-américain et l’Etat japonais.

L’on me rétorquera, peut-être, que c’est toujours mieux, que les nationalisations montebourgeoises et bercyniques, que l’Etat algérien et que la monarchie islamique du Qatar.

La droite française a choisi, d’une part, la politique arabe de la France sous De Gaulle, Giscard et tonton ; et d’autre part, l’introduction de la finance islamique dans l’Hexagone, notamment sous Chirac et Sarkozy.

La gauche, quant à elle, deviendrait-elle islamo-communiste ?

« Un certain génie de la France », disait le tonton du Pétainisme Socialiste dans les années 1980.

Le changement c’est comme avant.

En pire.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

La France islamo-communiste : gauchistes et islamistes ensemble.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz