FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 décembre 2012

François Hollande déclarait ne pas aimer les riches. Gérard Depardieu, qui est riche, a dit : « si vous ne m’aimez pas, et bien je me barre », et il a claqué la porte. Certains lui reprochent de ne pas accepter de se faire cracher dessus par le Président de la république, en silence, et en payant. Finalement, certains lui reprochent de ne pas, comme eux, courber la tête et d’accepter son sort. Ils lui reprochent de prendre son destin entre ses mains. N’est-ce pas splendide de jalousie mesquine ?

« Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté ! » écrit Gérard Depardieu dans sa lettre ouverte au ministre Ayrault.

Gérard Depardieu, s’estimant injurié par les critiques après son exil fiscal en Belgique, annonce qu’il « rend son passeport » français, dans une lettre ouverte au Premier ministre Jean-Marc Ayrault publiée par le Journal du dimanche.

« Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté ! Tous ceux qui ont quitté la France n’ont pas été injuriés comme je le suis », écrit l’acteur au chef du gouvernement qui avait jugé « assez minable » son départ.

C’est ce qualificatif qui est resté, à juste raison, en travers de la gorge de l’acteur vedette, qui répond au petit ministre :

Minable, vous avez dit minable ? Comme c’est minable !

Rappelant avoir commencé à travailler « à 14 ans comme imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique », Gérard Depardieu affirme avoir « toujours payé (ses) taxes et impôts ».

Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande M. Ayrault, 1er Ministre de M. Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous ? »

« Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts en 45 ans, je fais travailler 80 personnes (…) Je ne suis ni à plaindre ni à vanter, mais je refuse le mot +minable+ ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je vous rends mon passeport et ma Sécurité sociale dont je ne me suis jamais servi.Nous n’avons plus la même patrie, je suis un vrai Européen, un citoyen du monde, comme mon père me l’a toujours inculqué ».

Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent en fait la différence doit être sanctionnée

«Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent en fait la différence doit être sanctionnée», précise-il, et affirme qu’il continuera «à aimer les Français».

Malgré mes excès, mon appétit et mon amour de la vie, je suis un être libre Monsieur et je vais rester poli».

 

Il y a des mecs qui en ont, et d’autres pas…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz