FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 décembre 2012

Elle faisait claquer sa porte d’entrée et le réveillait.

Il l’avait insultée depuis sa fenêtre, la traitant de «sale race, sale blanche», avant de menacer de «lui faire la peau et de défoncer sa porte». Raju Biswakarma, un Népalais de 46 ans à été reconnu lundi coupable d’injures publiques à caractère raciste et condamné à 2 mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve pendant deux ans par le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines), assortie d’une obligation de soins et d’une interdiction de rencontrer la plaignante. Le condamné doit également s’acquitter d’une amende de 200 euros pour menaces de dégradation de biens.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Plusieurs voisins ont confirmé dans des attestations ces insultes, et leur caractère raciste, se plaignant par ailleurs de l’agressivité et «des nuisances» répétées de la part du prévenu, dont des «hurlements hystériques à toute heure de la nuit».

Le racisme anti-blanc n’est plus relégué au rang des fantasmes de l’extrême droite. Mais dans un pays qui n’est pas raciste, est-ce une victoire ou un recul ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz