FLASH
[26/03/2017] 5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 décembre 2012

Victime du FLN algérien
Victime du FLN algérien

Les crimes atroces du FLN algérien

Michel Garroté, réd en chef – Actuellement en Algérie, Hollande a déclaré reconnaître les souffrances infligées par la colonisation française au peuple algérien : « Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal. Ce système a un nom : c’est la colonisation et je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien, les massacres de Sétif, de Guelma, de Kherrata ».

Hollande a ajouté : « Nous avons ce devoir de vérité sur la violence, les injustices, les massacres, la torture ». Hollande a promis de mieux accueillir les Algériens demandant des visas pour se rendre en France et de faire en sorte que les consulats français délivrent plus vite les documents.

Hollande n’a pas prononcé un seul mot sur les crimes atroces perpétrés par les maffieux du FLN algérien contre les algériens harkis, les algériens kabyles, les algériens juifs, les algériens chrétiens et les algériens pieds-noirs.

Ce faisant, Hollande a humilié et rabaissé le peuple français, sur le chemin d’une repentance à sens unique, appelée de façon infâmante « devoir de vérité » ; et sur le chemin d’une immigration mahométane de peuplement, cette nouvelle forme de colonisation arrogante qui ruine la France.

La repentance de Hollande, repentance camouflée en « devoir de vérité », est une révision de l’histoire de la colonisation française – 132 ans d’histoire de 1830 1962 -, une révision de cette histoire, scandaleusement transformée, par les mots du président français, en une période soi-disant génocidaire.

Et cette repentance hollandique, camouflée en « devoir de vérité », est une négation des crimes du nationalisme algérien. La vérité vraie, c’est qu’une partie du FLN, au moment de l’indépendance de l’Algérie, a pris et conservé le pouvoir. Un pouvoir criminel et maffieux.

L’Algérie en 1954, soit huit ans avant son indépendance, avait un PNB supérieur à celui de la Corée du Sud et équivalent à celui du Brésil.

En 2012, l’Algérie de Bouteflika, pays riche en gaz et en pétrole, importe néanmoins 90% de sa consommation intérieure.

En 2012, l’Algérie compte 30% de chômeurs parmi ses jeunes.

En 2012, l’Algérie vit, encore et toujours, dans la corruption et elle inflige un manque de liberté considérable à ses médias.

Les Algériens Kabyles sont toujours considérés comme des sous-hommes.

Bouteflika, pour tous ces motifs peu reluisants, a décidé de détourner les esprits sur les crimes coloniaux, quelques-uns réels mais beaucoup d’autres supposés, de la France.

Hollande a marché dans cette combine sordide.

Le président normal a déshonoré son peuple.

L’histoire jugera.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

drapeaux-champs-élysées

Au soir de la victoire de Hollande

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz