Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 décembre 2012

Hollande algérie

L’image d’un algérien baisant la main du président français François Hollande a provoqué la colère en Algérie.

La photo a été prise hier mercredi 19 décembre, alors que des algériens faisaient la queue pour rencontrer leur président, Abdelaziz Bouteflika, qui accompagnait Hollande dans sa visite d’Alger.

Les médias algériens ont vivement critiqué l’homme en constatant qu’il était « impatient » de baiser la main de François Hollande, et ont critiqué Hollande lui-même, à qui ils reprochent d’avoir « pris du plaisir et de s’être senti à l’aise dans cette posture ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le calife « al-Hollande »

Des activistes ont demandé si « l’arabe regrettait la domination coloniale française en Algérie », tandis que d’autres, plus ironiques, se sont demandés si le président français est devenu un roi sans royaume, ou s’il est devenu le calife « al-Hollande ».

Un commentateur politique, qui expliquait que François Hollande délivrait un message politique plus que douteux en acceptant qu’un « pauvre » algérien lui baise la main, a mimé son discours en disant « je suis ici non pour m’excuser au nom de la France pour ses crimes contre l’Algérie, je suis ici en Algérie pour recevoir un accueil chaleureux (que je n’ai plus en France), et pour qu’on me baise les mains ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Source : http://english.alarabiya.net/articles/2012/12/20/256164.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz