FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 décembre 2012
depute-dormant

Chacun d’entre nous veut savoir ce que gagne un député, où plutôt combien gagne « son député ».

La situation matérielle des élus et des ministres relève de lois organiques qui fixent le fonctionnement de l’Etat.

Un député bénéficie d’abord d’une indemnité parlementaire qui est composée de 3 éléments :

    • Une indemnité parlementaire de base, qu’on peut comparer à un salaire de base. Actuellement cette indemnité de base s’élève à 5. 515€ par mois.
    • Une indemnité de résidence qui se monte à 165€ par mois.
    • Une indemnité de fonction. 1.420€ par mois.

Total indemnité parlementaire brute : 7.100€ par mois. Une fois les diverses cotisations et retenues appliquées, il reste au député 5.200€ net par mois.

Cette somme ne représente pas la totalité de ses revenus, loin s’en faut, et elle n’est que la partie visible de l’iceberg.

En effet, à cette indemnité parlementaire, il convient d’ajouter les sommes correspondantes aux moyens matériels mis à sa disposition.

Il y a d’abord les frais de mandat et de secrétariat : 6.400€ par mois

Cette somme sert à faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de son mandat qui ne sont pas prises en charge ou remboursées par l’Assemblée Nationale. Un exemple : ses vêtements.

Le député dispose en outre d’un somme de 9.150€ par mois affectée à la rémunération de ses collaborateurs, généralement 3 ou 4 personnes.

Tout ceci fait la coquette somme de 22.650€ par mois !!!

Mais ce n’est pas tout…. Le député bénéficie de beaucoup d’autres avantages en nature.

  • Ainsi, il se déplace gratuitement en classe affaire lorsqu’il prend l’avion pour aller dans sa circonscription, et en 1ère classe lorsqu’il prend le train.
  • Il dispose à Paris, dans les locaux jouxtant l’Hémicycle, dans un bâtiment appartenant à l’Assemblée Nationale, d’un bureau/studio pendant toute la durée de sa mandature.
  • Il a droit aussi à des lignes téléphonique gratuites, du matériel informatique, la gratuité de son courrier, etc…
  • Il perçoit, s’il y a droit, des prestations familiales, un régime de sécurité sociale différent du petit peuple, et un système de retraite par capitalisation, particulièrement favorable.

Croyez- vous que cela s’arrête là ? Pas du tout.

A ceci s’ajoute sa part de la réserve parlementaire de l’Assemblée Nationale.

Cette réserve s’élève pour cette année à 100 millions d’euros que les 577 députés se partagent de façons plus ou moins égalitaire. Soit en principe une moyenne de 173.300€ par député.

Cette somme est dépensée sans aucun contrôle. En principe elle est destinée à financer des ouvrages d’intérêt général dans la circonscription.

Faites vos comptes.

Si on additionne le tout, les revenus de notre « cher » député dépasse les 445.000€ pour l’année 2012.

Bien évidemment, mon député a des frais, beaucoup de frais, mais tout de même…

Elle n’est pas belle l’affaire ? Sa petite entreprise ne connaît pas la crise…

Charles Péguy disait : « l’idéal c’est quand on peut mourir pour ses idées, la politique c’est quand on peut en vivre »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz