FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 27 décembre 2012

israel-flag-dec08

Les Européens ne comprennent pas. Ou ils ne veulent pas comprendre.

Le gouvernement israélien ne leur obéit pas au doigt et à l’oeil. Non seulement il ne montre aucune joie face au fait que Mahmoud Abbas, après avoir fait admettre un « Etat palestinien » fantôme à l’UNESCO, puis le même Etat palestinien fantôme en tant qu’Etat « associé » à l’ONU, mais il ose dire que cet « Etat palestinien » ne représente rien, et il ose même demander à l’Autorité palestinienne le paiement de factures en souffrance : ne savent-ils pas que tout est dû à l’Autorité palestinienne ? Et non seulement ils ne veulent pas de l’épuration ethnique anti-juive demandée par Mahmoud Abbas et approuvée par les dirigeants européens qui, comme Mahmoud Abbas, voudraient une Judée Samarie judenrein, mais ils persistent à dire que « les frontières de 1967 » ne sont pas des frontières, mais des lignes d’armistice : n’ont-ils pas lu les livres d’histoire falsifiés que l’Europe produit en quantité ? Non seulement, en outre, ils persistent à demander à l’Autorité palestinienne de reconnaître Israël en tant qu’Etat juif et à refuser le retour de cinq millions de réfugiés (qui n’ont jamais été réfugiés), mais ils osent construire des logements sur des terrains déserts. Pour un peu, ils feraient refleurir le désert, s’exclamerait un technocrate de Bruxelles qui ne serait pas au courant que faire refleurir le désert, les Israéliens l’ont fait déjà, ce qu’on ne peut dire des gens de l’Autorité palestinienne qui, eux, savent plutôt reconduire les zones fleuries au désert, avec subventions internationales, bien sûr.

Pour se conduire ainsi, le gouvernement israélien doit être d’extrême droite, disent les Européens. Vous savez, l’extrême droite, pas celle qui porte des uniformes et marche au pas de l’oie entre deux lectures de Mein Kampf, non, cela ce n’est pas l’extrême droite : ce sont les amis musulmans « modérés » de l’Europe qui trouve chez eux des repères qu’elle connait bien. Non, l’extrême droite, la vraie, celle qui prône la liberté d’entreprendre, la liberté de parole, la connaissance, le droit, celle que l’auteur de Mein Kampf détestait tant, comme les Européens aujourd’hui.

Dès lors qu’il va y avoir des élection au mois de janvier en Israël, les Européens se sont pris à espérer. Les Israéliens, ont-ils imaginé, vont voter comme l’intelligentsia de gauche et d’extrême gauche et comme leur Shlomo Sand adoré, l’homme grâce à qui il n’y aurait même plus besoin de « solution finale » puisque le peuple juif, dit-il, n’existe pas, tout comme la terre d’Israël, d’ailleurs. Les Israéliens vont voter pour des gens prêts à reconnaître que tout est dû à l’Autorité palestinienne et au Hamas qui attend derrière le rideau, et sont prêts à se conduire comme ce que les Européens considèrent comme de bons Juifs !

Eh bien, non.

Binyamin Netanyahou est quasiment certain de l’emporter, ce qui signifierait la reconduction d’un gouvernement composé principalement du Likoud et d’Israel Beitenu. En outre la liste du Likoud s’est ouverte à des hommes tels que Moshe Feiglin, aux positions plus nettes que celles de Netanyahou. De surcroît, un parti dirigé par un homme de conviction, Naftali Bennett, HaBayit HaYehudi, serait crédité d’un excellent score, et ce parti prône l’annexion partielle de la Judée Samarie. Un parti plus petit, et qui devrait lui aussi avoir des députés, Otzma LeIsrael, prône, lui, comme ses dirigeants, Aryeh Eldad et Michael Ben Ari, l’annexion pure et simple.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les Européens ne comprennent pas, non. Attendez-vous à ce qu’ils soient indignés, avec ou sans le vieillard indigne spécialisé dans l’indignation anti-israélienne. Attendez-vous à ce que l’administration Obama soit encore plus inamicale, et à ce que les « Palestiniens » vocifèrent.

Tout cela n’est pas grave. Le peuple israélien, en sa très grande majorité, avance vers la lucidité tandis que l’Europe n’en finit pas de glisser vers le déclin, la pusillanimité et la déchéance morale.

Le peuple israélien comprend, comme je l’explique dans le prochain numéro d’Israël magazine, que les accords d’Oslo sont morts, qu’il n’y a jamais eu de « processus de paix », que Mahmoud Abbas est un criminel antisémite qui va chez le coiffeur et porte un costume, et que seules la fréquentation du coiffeur et le costume le distinguent d’Arafat. Le peuple israélien comprend qu’il n’y aura pas d’Etat palestinien à Gaza (parce qu’il y a déjà à Gaza un quasi-Etat voyou de type totalitaire) et pas d’Etat palestinien non plus en Judée Samarie (parce que les fragments de la Judée Samarie occupés par l’Autorité palestinienne sont un embryon d’Etat voyou de type totalitaire).

Quelques pas encore, et des dirigeants israéliens pourront rappeler que si le peuple juif n’a pas été inventé, contrairement à ce que dit l’avant dernier best seller à la mode (qui, bien qu’il soit à l’histoire ce qu’un assassinat est à la vie, n’en a pas moins reçu en France un prix du livre d’histoire), le « peuple palestinien », lui, a bel et bien été inventé. J’ai publié un livre sur le sujet.

Quelques pas encore, et des dirigeants israéliens ne parleront plus d’implantations en Judée Samarie, mais de villes et villages juifs en Judée Samarie. Ce que je fais déjà depuis des années.

Quelques pas encore, et des dirigeants israéliens pourront rappeler les accords de San Remo, et redire ce que disait le Likoud il n’y a pas si longtemps : qu’il y a déjà un Etat palestinien, la Jordanie, créée sur quatre vingt pour cent du territoire du Mandat palestinien établi pour que naisse le foyer national juif, et qu’il n’y a pas à en créer un deuxième.

Et si le Likoud ne le dit pas à nouveau, d’autres se chargeront de le dire et, dès lors, incarneront l’avenir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz