FLASH
[27/05/2017] Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 décembre 2012

Un homme a été torturé puis violé, fin novembre à Paris, par  6 musulmans égyptiens qui l’avaient enlevé.

Les auteurs ont tous été interpellés en décembre, mis en examen, et placés en détention provisoire.

Le 29 novembre, un ouvrier du bâtiment, accompagné de son oncle, va à Lille pour se faire régler une dette de son employeur, qui refuse de rembourser. En arrivant, l’employé, 22 ans et son oncle tombent dans un guet apen : plusieurs hommes armés de bâtons et de couteaux les attendent et les frappent sauvagement à coups de pied, de coups poing et de  bâtons.

Le neveu parvient à s’enfuir, tandis que son oncle, 27 ans, est enlevé par ses agresseurs, emmené dans un bar du XVIIIe, à Paris, où il est, comme dans les prisons de Mohammed Morsi au Caire, frappé, torturé, avant d’être violée avec des objets.

Ses bourreaux finissent par le libérer en exigeant 70 000 €.

La police judiciaire (DPJ) saisira des bâtons, des couteaux et un nunchaku dans la voiture du commanditaire, domicilié à Bagnolet.

«Les raisons réelles de cette agression demeurent obscurent, confie un proche de l’affaire. Mais les faits sont d’une rare cruauté », selon la police.

Ah mais faudra vous y faire, à cette chance pour la France.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-un-homme-viole-pour-une-dette-d-argent-28-12-2012-2439477.php

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz