FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 31 décembre 2012

MEC NORMAL BIENTOT PSYCHOPATHE
MEC NORMAL BIENTOT PSYCHOPATHE

Franchisées, Franchisés, bonsoiér, c’é Flanby qui vous cause,

La tradition républicaine m’oblige à vous présenter mes Vœux du Nouvel An. J’hésite à vous livrer une rétrospective de 2012, car durant cette année qui s’achève, je me suis planté. Je rechigne à vous parler de 2013, car l’année qui débutera dans quelques heures, sera encore pire que 2012. Je n’ose pas vous parler de 2014, car vous allez encore me prendre pour un guignol.

Je n’avais pas imaginé, que de mai à décembre 2012, les médias se focaliseraient, non pas sur moi, le mec jadis normal et gentil, mais sur mon entourage public et privé. Je n’avais pas imaginé qu’ils se focaliseraient sur mon ex-compagne, que je vais d’ailleurs devoir nommer ministre de quelque chose en 2013, sans quoi elle va me hacher menu ; sur mon actuelle compagne, qui en 2013 va se venger de tous les journalistes qui se sont foutus de sa gueule en 2012.

Sur mon Chancelier inodore et incolore ; sur mon ministre mandibulaire de la reproduction non-productive et sur son ex-compagne avec ses lunettes grosses comme des hublots ; sur l’adolescente, celle qui marche comme une dinde, qui veut distribuer gratuitement du cannabis bio à tous les Franchisés.

Je suppose qu’en 2013 vous allez continuer de piquer des fous rires à chaque fois que l’une de ces personnes ouvrira sa grande bouche au lieu de se la coincer. Vous en avez franchement marre et dans un sens je peux vous comprendre.

D’autant que par-dessus le marché, mon entourage public et privé, veut imposer, en 2013, le mariage homosexuel avec adoption d’enfants, dans un pays où déjà maintenant, ni le mariage, ni les enfants n’ont le moindre avenir. Dans un pays où vont encore augmenter le chômage, le déficit, la dette, les taxes, les impôts, le coût de la vie, l’insécurité, les divorces, les fugues, la médiocrité et la connerie.

Oui, dans un sens, je peux vous comprendre.

Cela dit, c’est vous qui avez voté pour moi et non l’inverse. Si j’avais seulement imaginé à quel point il est impossible de présider un peuple en pleine crise économique et morale, vous pensez bien que je ne me serais pas présenté à vos suffrages. J’aurais laissé la grand-mère lilloise et son jovial compagnon s’enquiquiner au Palais de L’Alizé à ma place.

A cet égard, la simple idée que je vais devoir en baver, encore et encore, tout en essayant d’arborer chaque jour un sourire niais, jusqu’en 2017, cette simple idée me fait froid dans le dos. Dire qu’en 2012, j’ai été obligé de passer Noël chez ma belle-mère et que ça pourrait durer encore jusqu’à Noël 2016 !

Alors non, je ne vous raconte pas que cela ira mal en 2013 et mieux en 2014. La triste réalité, c’est que le pouvoir actuel est encore plus nul que le précédent ; et que par conséquent, ça ira mal jusqu’en 2017. Je peux même vous dire que j’attends avec impatience la présidentielle 2017. J’espère que Copé sera élu. Cela ne pourra que le dégoûter à jamais de la politique et de lui-même. Non seulement je veux perdre en 2017, mais je ne me présenterai pas en 2022.

Bonne année, bourrez-vous la gueule, subissez la gueule de bois et lâchez-moi la grappe.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz