Derniers articles

FPLP-1

Forces de Défense d’Israël contre « ONG palestiniennes »

Alexandre-del-Valle

Le Califat islamique : véritable objectif des Frères Musulmans

11 décembre 2012 Commentaires (85) Vues: 1 Allemagne, Chrétienté, Eurabia, Islam

Pour 64% des allemands, l’islam c’est la violence, et le gouvernement intensifie l’islamisation

L’image de l’islam en Allemagne est « catastrophique

Les Allemands sont extrêmement méfiants de l’islam et de l’immigration musulmane, selon un sondage de 28 pages (1) publié le 21 novembre dans le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung, et qui conclut que l’image de l’islam en Allemagne est « catastrophique ».

Les élites allemandes travaillent dur pour présenter toute critique de l’islam comme venant de l’« extrême droite », mais l’étude (1) apporte de nombreuses preuves que les électeurs de toutes les tendances politiques sont préoccupés par la propagation de l’islam en Allemagne.

Pour 64% des allemands, l’islam est enclin à la violence, a tendance à la vengeance et aux représailles (60%), est obsédé par le prosélytisme (56%), et tente d’influencer le processus politique (56%).

Plus de 80% des allemands considèrent que l’islam prive les femmes de leurs droits, et 70% disent que l’islam est associé avec le radicalisme.

En revanche, seulement 13% des Allemands associent l’islam avec l’amour de son prochain, 12% avec toute idée de charité, et 7% pensent que l’islam est ouvert et tolérant : un désastre.

un quart des répondants disent que le conflit est déjà là

A la question « pensez-vous qu’il y aura un grave conflit entre la culture occidentale chrétienne et la culture arabo-musulmane dans le futur ? » la réponse est oui à 44%, et un quart des répondants disent que le conflit est déjà là.

36% seulement pensent que le christianisme et l’islam peuvent vivre ensemble cote à cote, 53% qu’il y aura toujours des conflits graves entre ces deux religions, et seulement 29% pensent que les tensions ne vont pas se développer dans un avenir proche.

Les allemands ne veulent pas de politique d’apaisement

27% des allemands disent qu’il devrait y avoir une interdiction des discours qui pourraient insulter ou provoquer les musulmans, 39% sont pour interdire les minarets, et la majorité est totalement opposée aux tentatives récentes de certains politiciens pour décrire l’islam comme faisant partie intégrante de la culture allemande.

Cette étude ne surprend pas, elle s’inscrit dans une continuité que rejette les élites

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

  • L’Université de Münster, en partenariat avec le cabinet TNS Emnid sondages politiques, montre que seulement 34% des Allemands de l’Ouest et 26% des Allemands de l’Est ont une vision positive des musulmans, que moins de 5% des Allemands pensent que l’islam est une religion tolérante, et que moins de 10% des Allemands de l’Ouest et 5% des Allemands de l’Est disent que l’islam est une religion pacifique.
  • Une autre enquête, « Vues mondiales sur l’immigration », réalisée par Ipsos, a révélé que plus de la moitié des Allemands croient « qu’il y a trop d’immigrés » dans leur pays. A la question, « diriez-vous que l’immigration a généralement eu un impact positif ou négatif», 54% des Allemands déclarent que l’impact a été négatif. Et près de 60% des Allemands sont d’accord avec l’énoncé que « l’immigration a mis trop de pression sur les services publics. »
  • Un autre rapport, « persistance des tensions islamo-occidentales », publiée par le Pew Research Center, montre que 61% des Allemands estiment que leurs relations avec les musulmans sont mauvaises. Le sondage indique que 72% des Allemands considèrent que les musulmans ne veulent pas s’intégrer ; 79% pensent que l’islam est la religion « la plus violente ». Plus des deux tiers des Allemands sont préoccupés par les extrémistes islamistes qui vivent dans le pays.
  • Un autre sondage encore, réalisé par le Pew Global Attitudes Project, fait état que 71% des Allemands estiment que le voile islamique devrait être interdit en public, notamment dans les écoles, les hôpitaux et les bureaux du gouvernement.
  • Une autre enquête, publiée par la Fondation Friedrich Ebert, un think-tank lié au Parti social-démocrate (SPD) de centre-gauche, a révélé que 55% des Allemands estiment que les Arabes sont « désagréables », et plus de 33% estiment que le pays est en train d’être « noyée » par les immigrants. 

Les politiciens allemands continuent à favoriser l’essor de l’islam en Allemagne.

Bien que ces études montrent clairement que la plupart des Allemands sont inquiets de l’impact que l’immigration musulmane peut avoir sur leur vie quotidienne, les politiciens allemands continuent à favoriser l’essor de l’islam en Allemagne.

Malgré ce rejet massif, constant, répété de l’islam par la majorité de la population, l’élite politique allemande a décidé de construire une société « multiculturelle » à n’importe quel prix.

Et en raison de ce rejet massif, cette élite politique avance dans son projet aussi vite que possible afin de rendre la situation irréversible.

Et l’on constate, ailleurs en Europe, et en France en particulier, exactement le même phénomène.

Et je cherche à comprendre si les élites, maintes fois averties par les sondages qu’elles jouent avec le feu et vont provoquer une explosion, je cherche à comprendre si elles cherchent à imposer leur volonté par esprit de vengeance contre une population jugée trop insoumise, par mépris de l’opinion du peuple, par le désir de punir ce peuple qui ose arborer une opinion dissidente de la sienne, ou au nom d’une idéologie supérieure qui doit s’affranchir de la réalité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) La peur de l’orient en occident (Die Furcht vor dem Morgenland im Abendland)

http://www.gatestoneinstitute.org/3487/germany-fear-east-west