Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 janvier 2013

media_l_1472999

Elle voulait s’intégrer à la culture européenne et vivre comme tout le monde. Ses parents islamistes n’ont pas supporté, ils l’ont tuée.

Miriam Abarkan, une ado d’origine marocaine de 16 ans, a été victime d’un crime d’honneur, poignardée à mort  mercredi après-midi par sa mère, à IJsselstein, aux Pays-Bas.

La mère, 42 ans, et deux hommes sont entendus par la police. Selon les voisins, la femme ne sortait que très rarement de chez elle.

Les parents de Miriam voulaient l’éduquer dans le strict respect de la charia, alors qu’elle voulait s’intégrer.

Miriam voulait vivre à l’occidentale, comme ses amies. Sa famille venait d’apprendre qu’elle avait un petit copain hollandais de 17 ans.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ses parents vivaient selon les règles de l’islam » déclarait une amie de la jeune fille qui a été sauvagement poignardée à mort par sa mère.

Le PVV, le parti de Geert Wilders, réclame qu’il soit vérifié s’il existe un lien entre les crimes d’honneur commis ces dix dernières années en Hollande et l’origine islamique des immigrants

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.ad.nl/ad/nl/1039/Utrecht/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz