FLASH
NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 janvier 2013

Jean Patrick Grumberg

A force de disqualifier ceux qui refusent le remplacement de leur peuple par un autre, et ceux qui s’accrochent aux valeurs judéo-chrétiennes bousculées par des projets utopiques, idéologiques,

A force de museler ceux qui refusent de se taire, de les traiter de xénophobes, de racistes, d’islamophobes, de suppôts de l’extrême droite, les censeurs ont usé les mots jusqu’à la corde, et ceux-ci ne produisent plus leur effet paralysant.

La Russie a un jour échoué dans le verrouillage de la parole et de la liberté de son peuple, et ce ne sont pas le petits bras frêles de la gauche tyrannique française, malgré leur attirail répressif (SOS Racisme, MRAP, LDH, tribunaux aux ordres du consensus) qui parviendront à étouffer les Français.

Les élites toisent les Français occupés par leurs fins de mois, leurs difficultés financières, leur fragilité professionnelle, leur inculture politique et économique, mais aussi par leurs prochaines vacances. Ils voient, certes, que les français ne sont pas solidaires, qu’ils sont passifs, divisés et désorganisés dans la lutte, et que ceux qui s’activent sont généralement plus occupés par les moyens que par les objectifs.

Les élites, cyniques apprentis sorciers du siècle, jouent avec les allumettes : ils comptent sur ces faiblesses pour avancer leurs pions et imposer leur nouveau monde.

C’est l’erreur qui leur sera fatale.

Car désorganisés, égoïstes, prêts à courber la tête pourvu qu’on leur foute la paix, les Français n’en demeurent pas moins un peuple heureusement indiscipliné, épris de liberté et de bonheur.

Et un jour, proche, précisément parce qu’ils sont désorganisés et mauvais stratèges, la cocotte-minute fera ce que font les cocottes-minutes oubliées sur le feu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les Français sont affolés. Chômage du désespoir, incitation à la haine auto-destructrice contre l’autre plus riche que soi, jeunesse en rupture d’espoir d’un futur dégagé, immigration défigurante, revendications d’un islam insolent dangereux et humiliant, étouffement fiscal, insécurité lancinante, juste sentiment d’abandon social, Europe théocratique et ruineuse, gouvernement dispendieux et auto-infatué de son échec, éducation nationale arrogante et stérilisante, injustice obsédante, privilèges exorbitants offerts aux nouveaux arrivants, frustration dévorante.

La cocotte minute dis-je.

L’incapacité stratégique des Français à se prendre en charge et trouver des solutions confortables n’est pas l’aubaine des élites mais la graine du chaos.

La question n’est plus de savoir jusqu’où les Français accepteront ce destin exécrable qui leur est imposé par des donneurs de leçons à l’abri. 5000 euros les lunettes d’Audrey Pulvar qui vous toise, quand on touche 750 euros de retraite après 40 ans de travail, ça va bien. Cohn-Bendit qui traite nos stars de crétins, lui qui se gaussait de jouer à touche pipi avec des enfants, ça passe mal.

Chaque Français a compris : il attend que l’autre bouge, l’étincelle salvatrice, le sursaut irréversible et salutaire. Et le pouvoir traumatisé mate avec une sévérité qui n’échappe à personne toute esquisse de résistance, et évite avec un soin tout aussi soigneux les provocations des banlieues explosives.

La justice s’est acharnée jusqu’aux limites de l’arbitraire pour neutraliser les jeunes de Génération identitaires qui ont planté une banderole sur une mosquée de Poitiers – en travaux. Elle a montré là une sévérité qu’elle n’a jamais pour les « jeunes » qui détruisent des quartiers entier en une nuit, et encore moins pour les syndicalistes qui occupent des universités et des hôpitaux pendant des semaines.

Cette punition du délit d’opinion a marqué plus d’esprits qu’il en a dompté.

La cocotte minute vous dis-je.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz