FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 janvier 2013
1de_e0198
Sakine Cansiz

Ce matin, nous indiquions que trois femme kurdes (1), Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez, ont été abattues d’une balle dans la tête (en fait, l’une d’elle a reçue une balle dans la nuque), dans la nuit de mercredi à jeudi, rue Lafayette à Paris, dans les locaux de l’institut kurde de Paris.

Notre confrère de JSS News révèle que selon une source de la DCRI, les crimes auraient été perpétrés par les services secrets turcs, qui sont donc actifs au cœur de Paris, alors que deux des trois femmes au moins étaient surveillées par le renseignement français.

Autant dire que la communauté du renseignement va tousser.

(1) http://www.dreuz.info/2013/01/trois-militantes-kurdes-abattues-dune-balle-dans-la-tete-a-paris/

imgres

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz