FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 janvier 2013

imgres-1
Le terroriste Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à perpétuité en 1987 pour complicité d’assassinat de deux diplomates en 1982.

Activiste du mouvement palestinien terroriste FPLP (Front populaire de libération de la Palestine), il a été arrêté le 24 octobre 1984 et condamné à perpétuité en 1987 pour avoir participé aux assassinats à Paris de deux diplomates, l’Américain Charles Robert Ray et l’Israélien Yacov Barsimantov.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La chambre d’application des peines de Paris a accédé en appel à la 8e demande de libération de l’ancien chef des FARL (Fractions armées révolutionnaires libanaises), à condition qu’il soit expulsé du territoire.

La décision finale revient maintenant au ministère de l’Intérieur.

La vague d’attentats de 1985 et 1986 à Paris organisée par l’Iran, et qui avait fait treize morts, était destinée à faire libérer Georges Ibrahim Abdallah et deux autres terroristes, le libanais Anis Naccache et l’arménien Varoujian Garabedjian. La France n’avait pas cédé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz