FLASH
[25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 11 janvier 2013
Umm Oussama
Umm Oussama

Allah promet le paradis à ses fidèles, mais en retour, il exige de ses fidèles qu’ils lui offrent leur sang, leur vie, leur âme via le saint ddjihad.

Et ce n’est pas l’islamophobe que je suis qui l’affirme, mais une pieuse musulmane, et pas n’importe laquelle : la femme du premier ministre du Hamas, une personne très respectueuse de l’enseignement de son dieu.

L’amour du martyr pour la gloire d’allah !

Selon Umm Oussama, épouse du premier ministre du hamas, Khalil Al-Hayya, le rôle de la femme est d’inculquer l’amour du djihad et du martyr à ses enfants.

Le djihad auquel se réfère cette brave musulmane n’a rien à voir avec le djihad intérieur, outil de la propagande de séduction des apologistes de l’islam, se référant à cette déclaration du prophète :

« … Et le mujâhid est celui qui fait le jihâd contre lui-même dans l’obéissance à Dieu [= pour s’efforcer à demeurer dans l’obéissance de Dieu »

Le djihad dont elle parle est guerrier, offensif, et très éloigné de la douceur du djihad intérieur.

Le coran contient, outre ses très nombreux appels à la guerre sainte contre les infidèles, de très nombreuses incitations au martyr pour le succès de ces guerres « dans le sentier d’Allah » :

Sourate 47, versets 4 à 7 [XLVII,5-8] : « Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah [c’est à dire au combat armé pour le triomphe de l’islam], il ne rendra jamais vaines leurs actions. II les guidera et améliorera leur condition et les fera entrer au paradis qu’il leur aura fait connaître. 0 vous qui croyez ! si vous faites triompher (la cause d’Allah), il vous fera triompher et raffermira vos pas »

Les djihadistes/terroristes ne sont pas des fous qui pervertissent le message de l’islam.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce sont au contraire des pratiquants zélés qui le connaissent très bien et le suivent, sachant que les autres musulmans les considèrent comme des martyrs, que le combat qu’ils mènent contre les « infidèles » leur est commandé par le coran et donc par Allah lui même, et qu’ils recevront, s’ils meurent au combat, en récompense, le paradis des musulmans.

Extraits d’une interview d’Umm Oussama Ben Laden, l’épouse de Khalil Al-Hayya, diffusée sur Al-Aqsa TV le 2 Décembre 2012. (Memri TV Dec 2,2012)

« Les femmes palestiniennes jouent un rôle très important dans l’éducation de leurs enfants et les encouragent à mener le djihad pour la cause d’Allah. C’est le devoir le plus plus glorieux qu’une femme puisse accomplir. Les femmes jouent leur rôle et ne sont pas inférieures aux hommes. Quand un homme va faire le djihad, sa femme ne dit pas « N’y vas pas » et n’essaye pas de l’arrêter. Au contraire, elle l’encourage et le soutient. Elle est celle qui prépare son équipement (de mort), lui fait ses adieux et le félicite pour sa décision héroïque. (se faire exploser en tuant le plus possible d’innocents) »

« Elle inculque à ses enfants l’amour du djihad et du martyr pour la gloire d’Allah. Si toutes les mères empêchaient leurs fils de faire le djihad pour la cause d’Allah, il n’y aurait plus personne pour mener le saint djihad, qui soutiendrai alors la Palestine, cette Palestine qui nous chérissons et pour laquelle nous sommes prêts à payer le prix en lui sacrifiant nos vies, notre sang. »

« La récompense d’Allah n’est-elle pas précieuse ? La récompense d’Allah est le para-dis et il exige de nous notre sang, l’offrande de nos vies pour l’amour d’Allah !. »

« Le djihad est un ordre divin. Il est de notre devoir de mener le djihad…. »

« Nous aspirons à mourir en martyrs. Je prie constamment Allah pour que ma vie, celle de mes enfants, celle de mon mari se terminent dans le martyr. Aucun de nous ne souhaite mourir dans son lit. Nous prions Allah, pour qu’il nous accorde son paradis. »

N’est-il pas “émouvant” cet “amour” si ” maternel”…

Cette glorification du martyr dans le but de tuer des innocents, n’est pas « un crime contre l’humanité » par l’OCI. Critiquer de telles aberrations coraniques, oui.

C’est une monstrueuse inversion morale de la florissante industrie de l’islamophobie, devenue une des armes du djihad. C’est celui qui exprime sa peur de la violence islamique qui devient le propagateur de haine, le raciste, le fasciste à museler, à condamner, à enfermer et non celui qui massacre, au nom d’Allah, ce dernier accomplissant un devoir sacré : le saint djihad prescrit par le divin coran.

La société de « l’inversion orwéllienne » se met en place, soutenue en cela par l’armée d’islamophiles, selon lesquels le danger de l’islam n’est qu’un mythe, propagé par d’affreux islamophobes paranoïaques, victimes d’une obsession collective.

Allah ! Dieu de miséricorde, d’amour, de paix ? Ou bien Allah = Moloch ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz