FLASH
[22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  |  Israël : Le Chabak a arrêté cette nuit le chauffeur ambulancier arabe qui a fermé la route à un juif pour qu’il se fasse lyncher  |  Milan : un homme a poignardé un soldat et un policier  |  [18/05/2017] New York, Times Square, une voiture fonce sur la foule -1 mort 13 blessés – sans rapport avec le terrorisme selon la police  |  Dans quel sens, le blocus ? 3858 permis d’entrée en Israël depuis Gaza ont été délivrés hier. 0 dans l’autre sens : mort assurée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 janvier 2013
Damien Boiteux
Damien Boiteux

Le soldat français qui a perdu la vie vendredi 11 janvier 2013 au Mali est le lieutenant Damien Boiteux, du 4e régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau. Il avait été évacué vers une la structure médicale avant de succomber à ses blessures. Il a été tué par un tir d’arme légère d’un combattant islamiste alors qu’il se trouvait dans un hélicoptère Gazelle.

«Fais bien attention à toi » tels sont les derniers mots de Marie-Claire Boiteux, sa maman, lorsqu’elle l’a eu au téléphone, mercredi midi. Hier soir, lorsque le téléphone a sonné, c’était son frère, également militaire de carrière, qui était à l’autre bout du fil et annonçait le décès de son frère à ses parents.

Membre des forces spéciales au sein du 4e RHFS (régiment d’hélicoptères des forces spéciales) basé à Pau, Damien Boiteux était en poste au Mali depuis le 26 octobre. « Il devait revenir le 18 février », poursuit sa mère. « Nous avions l’habitude qu’il parte ainsi en mission au moins deux fois par an. Il avait déjà fait la Bosnie, le Kosovo, la Côte d’Ivoire, Djibouti… Là, ça faisait deux ou trois fois qu’il partait on ne sait où, en Mauritanie et au Mali. Il adorait son métier et répétait souvent qu’il n’avait pas l’impression d’aller au travail mais de vivre sa passion. »

Une passion qui ne l’a jamais quitté depuis qu’à l’âge de sept ans il avait annoncé à ses parents : « Je veux être pilote d’hélicoptère. »

« Il venait régulièrement nous voir ainsi que son fils, qui a 15 ans et vit à Besançon », souligne Marie-Claire Boiteux. « La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était en août dernier. Nous avions réuni toute la famille, ainsi que nous le faisons tous les trois ans. Des vacances merveilleuses que nous avons passées tous ensemble, avec son frère, sa sœur et les petits-enfants, dans les Pyrénées. Et comme à son habitude, Damien a animé le séjour avec la bonne humeur, l’enthousiasme et la joie de vivre qui le caractérisaient. »

Ses obsèques seront célébrées au Russey.

L’équipe de Dreuz est de tout cœur avec sa famille. RIP, lieutenant Damien Boiteux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/01/12/un-pilote-comtois-tue-au-mali

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz