FLASH
Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 janvier 2013

 imgres-1

  • 1991 – DJIBOUTI / ETHIOPIE – Les troupes françaises basées à Djibouti aident la rébellion afar et désarment les soldats éthiopiens qui traversent la frontière après le renversement du président éthiopien Mengistu Haile Mariam.
  • 1994 – RWANDA – les soldats français et belges évacuent les Européens du Rwanda tandis que les hutu massacrent des centaines de milliers de Tutsis. Plus tard dans l’année, quelques 2.500 soldats français, appuyés par des contingents de pays africains, lancent l' »Opération Turquoise », décrite comme un effort humanitaire, du Zaïre à l’est du Rwanda.
  • 1995 – COMORES – Les forces françaises écrasent une tentative de coup d’Etat menée par le mercenaire français Bob Denard contre le président Saïd Mohamed Djohar. Environ 200 soldats français contraignent Denard à quitter les Comores et restaurent l’ordre après l’assassinat du président Ahmed Abdallah par ses gardes en 1989.
  • 1996/97 – RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE – Les troupes françaises interviennent pour mettre fin à la mutinerie armée contre le président Ange-Félix Patassé.
  • 1997 – CONGO RÉPUBLIQUE – Quelques 1.200 soldats français secourent les ressortissants français et africains lors des combats entre l’armée congolaise et les partisans du chef militaire congolais Denis Sassou Nguesso, aujourd’hui président.
  • 2002 – CÔTE-D’IVOIRE – Les forces françaises montent l' »Opération Licorne » pour aider les occidentaux pris au piège par un soulèvement militaire qui a pour effet de couper la Côte-d’Ivoire en deux. En 2004, ils détruisent la petite force aérienne Ivoirienne après que les forces gouvernementales bombardent une base française.
  • 2008 – TCHAD – Une nouvelle intervention française renforce le régime du président tchadien Idriss Deby et évacue les étrangers pendant les attaques des rebelles qui ont traversé depuis le Soudan voisin.
  • 2011 – LIBYE – les avions français sont les premiers à bombarder les forces de Mouammar Kadhafi en mars, après le vote de l’Organisation des Nations Unies qui autorise l’intervention en Libye pour protéger les civils pris au piège dans une rébellion contre Kadhafi. L’OTAN a pris le commandement de la mission globale le 31 Mars, qui a permis aux rebelles libyens de vaincre les forces du gouvernement et de prendre le pouvoir.
  • 2011 – CÔTE-D’IVOIRE – Les forces françaises font pencher la balance aux côtés des forces de l’ONU lors de la guerre civile qui a éclaté après le refus de Laurent Gbagbo de démissionner et d’accepter la victoire électorale d’Alassane Ouattara comme président.
  • 2013 – MALI – Les français bombardent les rebelles islamistes après qu’ils aient tenté d’élargir leur base de pouvoir en se dirigeant vers la capitale malienne, Bamako. La France avait déjà mis en garde que le contrôle du nord du Mali par les rebelles posait une menace pour la sécurité de l’Europe. Dans le même temps, la France a monté une opération commando pour tenter de sauver un otage français détenu par des militants al Shabaab en Somalie, également alliés à Al-Qaïda. L’otage aurait été tué.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz