FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 16 janvier 2013

Paris condamne le projet de 198 logements dans les localités juives des Territoires disputés : “une décision provocatrice et illégale”.

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a sévèrement condamné mercredi, lors de son point de presse quotidien, la publication par le gouvernement israélien d’un appel d’offres en vue de la construction de 198 logements dans les localités juives des Territoires disputés.

“La France condamne la publication par le gouvernement israélien d’appels d’offres en vue de la construction de 198 nouveaux logements dans deux colonies du sud de la Cisjordanie. Elle est particulièrement inquiète de l’impact de ces deux projets sur la contiguïté territoriale d’un futur État palestinien. Elle demande par conséquent au gouvernement israélien de revenir sur cette décision provocatrice et illégale. La France rappelle que la poursuite de la colonisation a un impact très négatif sur la confiance entre les parties, qu’elle alimente les tensions sur le terrain et constitue un obstacle à la paix”, a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En ce qui concerne la confiance entre les parties, je pense nécessaire de faire l’éducation du ministère des Affaires étrangères.

1 – je les engage à regarder le nouveau logo de « l’Etat palestinien » choisi par Mahmoud Abbas. A moins que ces messieurs du Quai d’Orsay soient myopes, ils constateront où sont les contours de « l’Etat Palestinien » :

fatah-logo2

2- j’indique à ces messieurs des Affaires étrangères qui décidément ont besoin de mieux travailler leurs dossiers, que Mahmoud Abbas a déclaré, il y a un an, que « l’Etat Palestinien » sera interdit aux juifs, alors que dans le même temps il réclame que ses « réfugiés » aient le droit de venir vivre en Israël.

En conclusion provisoire, je recommande aux hauts-fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères de s’occuper de leurs fesses.

  1. Quand on intervient à plus de 5 000 km contre des islamistes qui ne les menacent pas directement, qui ne promettent pas d’effacer la France de la carte, et qui ne cherchent pas à commettre des attentats terroristes sur le sol français, on ne la ramène pas contre Israël qui a les islamistes à sa porte.
  2. Quand on déclare que, je cite Le Drian : « on ne peut pas négocier avec les islamistes » (la libération de l’otage Denis Allex), on ne demande pas à Israël de négocier avec ces mêmes islamistes.
  3. Quand on déclare que, je cite Le Drian : « il n’est pas question de laisser un état terroriste se créer aux portes de la France » (outre que la porte, elle fait 5 000 km de long), on ne tente pas d’imposer à Israël qu’il accepte la création d’un état terroriste à sa frontière.
  4. Quand on affirme, je cite l’Amiral Edouard Guillaud, que « les groupes islamistes ont un historique qui consiste à utiliser des cibles humaines », tout en haussant les épaules lorsqu’Israël affirme la même chose pour les groupes islamistes de Gaza, on ravale son ton hautain et on avale la pilule, en présentant ses excuses à Israël.
  5. Et quand, enfin, l’armée française tue 148 personnes, y compris des soldats de l’armée malienne, des civils, des femmes et des enfants, lors du premier bombardement aérien sur le Mali, alors qu’Israël, après 1500 frappes sur Gaza en 8 jours, en a tué beaucoup moins, on évite d’adopter une posture de donneur de leçons outré.

En seconde conclusion provisoire, je leur indique que lorsqu’on aura besoin de leur avis, on les sifflera. Pour l’instant, qu’ils retournent à la niche.

Et en conclusion définitive, je leur dis :

 imgres-1

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz