FLASH
[25/04/2017] Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  |  Élysée, résultats définitifs : Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58%, Hamon 6,36%  |  Inde : des rebelles maoïstes tuent 12 policiers  |  Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 janvier 2013

Algérie-1

Michel Garroté, réd en chef – Parmi les otages qui étaient détenus sur le site d’In Amenas géré par l’entreprise mixte BP-Statoil-Sonatrach, dans l’est de l’Algérie, à la frontière libyenne, sept ressortissants étrangers sont encore en vie après le raid de l’armée algérienne. 34 otages étrangers ont été tués par des bombes larguées par des avions algériens. Un employé étranger du site d’In Amenas a confié que quelque 2’000 personnes étaient détenues par les terroristes et que ces derniers avaient menacé de faire exploser le site si l’armée algérienne décidait de lancer un assaut. Cette menace n’a pas détourné l’Algérie de sa décision de « libérer les otages par la force ». Vingt-cinq otages étrangers et 600 otages algériens auraient été libérés. La guerre du Mali vit son premier dommage collatéral.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz