FLASH
Alerte : des coups de feu auraient été entendus dans la résidence privée de Mahmoud Abbas de Ramallah | Des emails piratés prouvent que le gendre d’Erdoğan gère une compagnie pétrolière qui traite avec ISIS | Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 janvier 2013

Michel Garroté, réd en chef – Dans la communauté française du renseignement, l’on hésite encore et la DGSE hésite encore à communiquer l’identité des commandos qu’elle a perdus, lors de la récente tentative, visant à libérer l’un des siens, retenu en otage, depuis 2009, par les shebab somaliens.

Cependant, le Général François Cann, Président de l’Amicale des Anciens du 8ème Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine a révélé l’identité d’un des commandos tués en Somalie. Il s’agit du capitaine Patrice Rebout, agent secret du Service Action de la DGSE. De son côté, l’expert français en terrorisme Frédéric Helbert revient sur l’hommage discret rendu au siège de la DGSE à Patrice Rebout.

Dans un communiqué, le Général François Cann écrit notamment (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Notre Amicale déplore la mort au combat d’un des siens, le Capitaine Patrice Rebout, tombé au champ d’honneur en Somalie, en ce mois de janvier 2013, lors de l’opération menée pour libérer un otage français détenu près de Mogadiscio. Engagé à la 1ère compagnie du 8ème RPMIa en 1996, Patrice Rebout est promu sergent en 1999, avant d’intégrer la promotion 2003-2005 – général de Lanley de l’Ecole militaire interarmes (EMIA) de Saint-Cyr Coëtquidan ».

Général François Cann : « A l’issue de sa formation à l’Ecole d’application d’Infanterie, alors implantée à Montpellier, il revient au 8ème Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine avant de se porter volontaire pour intégrer le Service Action de la DGSE. Fils d’un ancien du régiment castrais, le capitaine Rebout, laisse une compagne et un petit garçon de six mois ».

De son côté, l’expert français en terrorisme Frédéric Helbert revient sur l’hommage discret, rendu le 14 janvier au siège de la DGSE, à Patrice Rebout et deux autres agents, tous les trois morts au combat (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « C’était hier, derrière les murs épais de la caserne Mortier, abritant le Quartier-Général de la DGSE. Un hommage, un vrai, a été rendu aux trois hommes que la DGSE a perdus lors de la tentative désespérée de sauvetage de son agent en Somalie. Mais comme à l’habitude, tout s’est joué dans l’ombre, hors la lumière des caméras ».

Frédéric Helbert : « C’est la vocation du service. Hommes de l’ombre dans la victoire, hommes de l’ombre liés hier dans la douleur après un échec sévère, mais dont on se demande s’il était évitable au regard des conditions d’interventions. La DGSE ne rentrera pas dans le débat politique des choix imposés par le chef de l’Etat François Hollande, de son changement de cap quant à la gestion du dossier otages. S’exprimer publiquement pour la DGSE est un exercice qui n’appartient pas à la gamme d’armes du service ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://unp-ain-bugey.over-blog.com/article-hommage-au-capitaine-rebout-tombe-en-somalie-114440360.html

http://www.frederichelbert.com/20130115/lhommage-aux-hommes-de-la-dgse-morts-en-service-commande-en-somalie

regiment-para-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz