Derniers articles

Le chef d’entreprise « flashé » 94 fois n’ira pas en...

Auteur d’agressions violentes à 12 ans, l’ado multirécidiviste s’est...

18 janvier 2013 Commentaires (9) Gaïa Terrorisme urbain

Clichy-la-Garenne : un conseiller d’éducation frappé par un collégien pour un carnet de correspondance

Hier, ce n’est pas pour un portable confisqué mais pour un carnet de correspondance que le garçon a eu recours à la violence. « L’élève était en salle de permanence au rez-de-chaussée. Il était agité et la surveillante lui a réclamé son carnet, avant de le conduire chez la conseillère principale d’éducation (CPE) », rapporte un enseignant. « La surveillante est sortie du bureau quelques instants et c’est à ce moment que l’élève a frappé la CPE. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est vers 9h45 que la conseillère principale d’éducation (CPE) a été frappée à plusieurs reprises par un élève de troisième. Elle a reçu plusieurs coups de tête et de poing. Blessée au visage, la femme a été accompagnée aux urgences de l’hôpital franco-britannique de Levallois-Perret pour y subir des examens.

L’établissement a appelé la mère de l’élève, âgé de 15 ans, pour lui demander de venir chercher son fils. A son retour au domicile, l’adolescent a été interpellé par la police et placé en garde à vue au commissariat de Levallois, car son jeune âge impose de le placer en cellule individuelle.

http://www.leparisien.fr/clichy-92110/un-conseiller-d-education-frappe-par-un-collegien-16-01-2013-2484953.php
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

9 Responses to Clichy-la-Garenne : un conseiller d’éducation frappé par un collégien pour un carnet de correspondance

  1. Nonquenon dit :

    Plus rien ne se respecte les parents, la rue, l’école, les vieux allez tous dans le même panier, les jeunes se permettent tout, sans restriction. Mme taubira va nous dire qu’il souffrait d’ une crise de dents ce jour là. Pauvre France tout s’écroule

  2. Benyamin27 dit :

    Etait-ce encore un Wladimir, cette fameuse chance pour la France ???

  3. Philippe dit :

    J’ai seulement 40 ans (pas tout à fait d’ailleurs) pas la génération qui portait encore des blouses à l’école quoi. Pourtant j’ai l’impression d’avoir vécu à une époque très ancienne.
    Des aînés de ma fratrie jusqu’à moi et les trois qui me suivaient nous avons fréquenté le même collège et la différence d’âge fait que nous pouvons témoigner de plus de vingt ans de la vie dans ce collège, un établissement qui regroupés des gosses venus de dix communes, sept cent élèves environ dont la moitié en demi pension.
    Une de mes soeurs y à vu UN ACCIDENT, qui à fait un mort, un élève qui à chuté en faisant un 100m haies en sport.
    Moi même j’ai été témoin qu’un élève à traitée une prof de conne. Son père lui à bien remis les idées en place puisque la semaine suivante l’élève est venu spontanément demander pardon à cette prof (détail amusant il est devenu son gendre des années après ca)
    Bref, en langage militaire RAS (Rien À Signaler) à la fin de chaque année les élèves des différentes classes s’affrontaient en….volley-ball, hand, foot…on organisait même un match de foot ou des profs jouaient contre des élèves (qui gagnaient toujours vu leur jeunesse)
    Aller en classe dans un tel collège etait un bonheur. La bibliothèque etait un havre de calme. 90% des élèves venaient à pieds de chez eux, les rues étaient sûres, c’était parfait.
    Et voici un détail qui n’en est pas un, les grilles de ce collège n’étaient jamais fermées à clé, et mon ami Olivier qui venait en vélo n’a jamais mis de chaînes pour éviter le vol, comme la plupart et pourtant il n’y à jamais eu de vol !

    Et puis, la ville à étendues ses tentacules, construits des cités, modifiée la carte scolaire.
    Les grilles ferment à clé désormais, idem pour là ou les élèves rangent leurs vélos (en multipliant les antivols) il y a une grosse bagarre par semaine, la bibliothèque est sous surveillance vidéo (ce qui n’empêche pas les destructions de livres qui ne sont plus lus de toute façon) des mômes qui voudraient étudier ne le font pas pour ne pas passer pour des « lèches-cul ». Les profs commencent leur carrière dans ce cloque et partent dés qu’ils le peuvent.
    Pire que tout, c’est devenue une norme. Il ne faut pas punir il faut comprendre, discuter, proposer des solutions acceptables par les élèves (discipline ? Quelle horreur selon l’educ naze)
    Je sais de quoi je parle, un de mes frères aînés à été directeur de cette zone de guerre tribale avant de renoncer l’an passé.

    Ah j’oubliais, les cours de natation ont été supprimés et en sport la mixité appartient au passé car cela choquait certaines confessions religieuses. Au pluriel oui, pour permettre au socialistes de prétendre que ce sont des catholiques ou des protestants fondamentaliste qui sont responsables de ca pourtant c’est curieux, la cantine est devenue halal, pourquoi des chrétiens auraient ils demandé cela ?

    • Poulain dit :

      Votre témoignage est édifiant Philippe ! Il est bien triste de voir ce que notre belle France devient, et hélas le mal ne va faire qu’empirer!
      Nous n’aurons pas d’autre choix que de nous battre car résister ne suffira pas face à ces hordes de sauvages!

      • Philippe dit :

        Merci à vous.
        Vous parlez de nous battre, perso je veux bien envisager le truc mais j’ai eu les pires ennuis pour avoir cogné sur un djeunes-chance-pour-la-France qui pourtant avait percé le réservoir de mon camion pour voler du gazoil, alors croyez moi, si on attaquait il faudrait que ce soit en masse, qu’on soit si nombreux que les tribunaux seraient saturés (encore plus) car la clémence offerte aux « chances » nous est interdite à nous.

        • shoom dit :

          j’ai 5 ans de plus que vous,et oui que c’étais bon d’aller au collège,quand je vois certain élèves qui nous regarde de haut,une envie de les claquer,et non je ne peu pas dommage,je ne pense pas qu’il soi trop tard il faut juste que les parents les élèvent correctement.

        • ne m'appelez plus jamais France ! dit :

          Non, inutile d’attaquer en masse. D’ailleurs ce ne serait pas possible, faute de réussir à réunir les bataillons de volontaires nécessaires.
          Ce qu’il faut, ce sont des actions effectuées en solo ou en binôme, par surprise, avec le matos approprié et de bons renseignements (à la base d’une bonne action, il y a toujours de bons renseignements).
          Mille petits coups d’aiguille, donnés par des mecs qui ne revendiquent rien et que de ce fait on ne parvient ni à identifier ni à localiser, feront plus mal qu’un « putsch de Kapp » voué à l’échec.

      • Chris. dit :

        BRAVO surperbe reponse. voila la cause de mon depart en (LOZERE FLORAC 48) depuis 4 ans je re-vie oui je re-vie que du FRANCAIS du vrai pas de vole pas de baguare pas de voile juste la vie le ptit bonjours des jeunes des commerçants le respect des eleves aux profs. rien a voir avec ma vie a CORBEIL 91, la ou ils ne sont pas les villes sont propre et la vie est belle.

  4. jacqueline dit :

    et que dire que les maisons de redressements n’exitent plus !!!
    que va faire la justice de ce jeune délinquant ?
    la justice doit elle faire payer une prune aux parents fautifs de ne savoir élever corectement leur ado ?

Pour rédiger un commentaire connectez-vous (l'abonnement à la Newsletter est différent des commentaires), ou inscrivez-vous et soutenez Dreuz Info pour 7 euros par mois

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz