FLASH
Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  |  Boum: 400 000 votants à midi pour la primaire de la gauche contre 1 138 000 à la primaire de la droite  |  Albanie : une école coranique financée par la Turquie rend hommage à l’Etat islamique qui représente le pur islam  |  Syrie : l’Etat islamique a lancé une attaque contre la base militaire de Panorama  |  France Agen : un jeune musulman attaque 2 policiers avec un couteau au moment où ils l’arrêtent  |  Effet Trump : Israël donne le feu vert à des centaines de constructions de logements en Judée Samarie  |  NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 janvier 2013

Guerre au Mali, les images :

imgres

Jusqu’à présent, et après une grosse semaine de combat, il y a eu 148 victimes lors d’un premier bombardement, le premier jour. Depuis… rien.

Est-ce pour éviter une humiliante comparaison (tout le monde se souvient qu’il y a eu moins de victimes palestiniennes après 8 jours et 1500 frappes israéliennes, durant l’opération Pilier de défense, qu’en un seul bombardement français au Mali) que la censure communication officielle française a tout bouclé ?

Pouf pouf il ne se passe plus rien !

Pas de civils, pas de dommages collatéraux, pas de soldats maliens, pas d’islamistes, pas d’enfants, pas de femmes, pas de vieillards, même pas un pot de fleurs cassé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’explication est peut-être dans cette vidéo d’une séance d’entraînement de l’armée malienne :

Pas de morts, pas de blessés, et pas d’images.

Ce verrouillage de la communication « est plus dans la culture de l’armée française », précise Maurice Botbol, directeur de Intelligence Online et de La Lettre du Continent. « Il y a plein de choses que l’on ne sait pas aujourd’hui sur cette guerre », mais « on finira par avoir des réponses au fur et à mesure que les choses vont évoluer », pense-t-il.

Mais ce n’est pas la seule hypothèse…

Car selon Le Salon Beige, le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian aurait fait une purge à l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense), dont une partie du personnel est jugée « trop à droite », mais aussi la Délégation à l’information et à la communication de la défense (DICOD), le service de presse des Armées.

Le Drian s’est entouré d’hommes de confiance, généralement issus du monde civil, pour mettre à genoux des soldats dont il semble se méfier plus que tout.

Pour la DICOD – pièce centrale du dispositif de Défense dans un monde de plus en plus tourné vers les médias – les militaires attendaient un grand professionnel de la presse ou de l’armée.

Rien de tout cela ! C’est Philippe Germain, ancien cadre d’EDF, qui a été choisi « selon des canaux mystérieux ne devant rien à une quelconque compétence en matière de défense », persiffle le journaliste de Défense Jean Guisnel.

Lequel Philippe Germain est décrit comme un homme qui reste le plus souvent isolé dans son bureau, sauf lorsqu’il organise des réunions où il développe des théories délirantes sur l’armée française ou disserte sur les techniques « révolutionnaires » de communication en affichant son mépris pour les journalistes de Défense: « Des tocards! Personne ne les lit! ». Porte-parole du ministère, il n’a d’ailleurs participé qu’à un seul point presse hebdomadaire depuis son entrée en fonction, en juillet 2012.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz